Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

La Suède : un modèle pour tous ? (partie 2)

En savoir plus

SUR LE NET

Des opérateurs indépendants au secours des campagnes françaises

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Il neige en hiver"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Disparition du vol AirAsia : un coup dur pour la compagnie low-cost

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Afghanistan : treize ans d'échecs"

En savoir plus

SUR LE NET

L'ONU dresse l'inventaire des sites détruits en Syrie

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

MODE

La mode 2014 marquée par une prise de conscience des créateurs

En savoir plus

SUR LE NET

Les campagnes virales des marques pour Noël

En savoir plus

Sports

Ligue 1 : le PSG corrige Troyes et reprend la tête du championnat

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/11/2012

Après deux défaites consécutives en Ligue 1, le Paris-Saint-Germain a redressé la barre en s'imposant facilement (4-0) face à Troyes. Une victoire à domicile qui permet aux Parisiens de reprendre temporairement la tête du championnat de France.

Galvanisé par le retour de suspension de son attaquant vedette Zlatan Ibrahimovic, le Paris Saint-Germain a récupéré samedi la tête de la Ligue 1 et mis fin à une série noire de deux défaites consécutives au Parc des Princes en disposant de Troyes (4-0).

En offrant d’abord deux buts à Maxwell (17e) et à Blaise Matuidi (63e), puis en inscrivant un doublé (70e et 89e), son onzième et douzième but depuis le début de la saison, l’international suédois a marqué son retour dans le championnat après deux rencontres passées dans les tribunes.

Saint-Etienne, vainqueur de Valenciennes vendredi soir en match d’ouverture de cette 14e journée de championnat (1-0), n’aura donc goûté au bonheur d’être leader que de manière furtive, l’espace de quelques heures.

Car le large succès des Parisiens relègue désormais les Verts à la deuxième place du classement avec 25 points, à une longueur du PSG.

Si cela peut consoler tous les supporters du club du Forez, les hommes de Carlo Ancelotti ne risquent pas non plus de rester en tête du championnat bien longtemps.

Car dès dimanche, Bordeaux, qui se rend à Montpellier (13h00 GMT), puis Lyon, en déplacement à Toulouse (16h00 GMT) et dans une moindre mesure Marseille, qui reçoit Lille (20h00 GMT), pourront ravir le trône aux Parisiens.


"En crise?"

Samedi, au Parc des Princes, le PSG se devait de réagir.

Depuis l’expulsion de Zlatan Ibrahimovic contre Saint-Etienne au début du mois, le club de la capitale avait enchaîné trois matches sans victoire en championnat, dont deux défaites amères au Parc des Princes qui ont fait dire à Carlo Ancelotti que le PSG était « en crise ».

Revenus de Kiev en milieu de semaine avec une qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, les Parisiens se sont mis à l’abri très tôt dans la partie grâce à une réalisation de Maxwell, buteur après un centre tendu du suédois côté gauche (17e).

Bousculé par la suite par une équipe troyenne joueuse et décomplexée, le PSG n’a inscrit le but du break qu’en milieu de deuxième période par l’intermédiaire de Blaise Matuidi, encore une fois lancé dans la profondeur par Zlatan Ibrahimovic (67e).

Non content d’avoir servi par deux fois ses coéquipiers, l’ancien joueur du Milan AC a aggravé la marque à peine trois minutes plus tard d’une frappe puissante sous la barre transversale (70e) avant de conclure par un nouveau but, tout en douceur cette fois-ci, après un bon centre d’Ezequiel Lavezzi (89e).

Dans la soirée, cinq autres matches sont à l’affiche de cette 14e journée à partir de 19h00 GMT, dont Bastia-Lorient et Rennes-Evian-Thonon Gaillard.

(REUTERS)

 

Première publication : 24/11/2012

  • FOOTBALL

    Ligue 1 : vaincu à Bordeaux, l'OM chute du podium

    En savoir plus

  • LIGUE 1

    Le PSG s'incline devant des Rennais pourtant réduits à neuf

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue 1 : le PSG reprend la tête malgré son match nul (1-1) à Montpellier

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)