Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG neutralisé par l'Ajax

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Asie - pacifique

Un incendie dans une usine de textile fait une centaine de morts à Dacca

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/11/2012

Au moins 109 personnes sont mortes dans l'incendie qui a ravagé une usine de vêtements des environs de Dacca, la capitale du Bangladesh. Le feu s'est déclaré samedi soir. Il a piégé les ouvriers présents dans les étages supérieurs du bâtiment.

Un incendie dans une usine textile située aux abords de la capitale du Bangladesh, Dacca, a fait au moins 109 morts parmi les ouvriers, dont plusieurs sont décédés en sautant dans le vide pour échapper aux flammes, ont indiqué les autorités et les secours dimanche.

Le dernier bilan, établi dimanche après-midi, est de 109 morts, a indiqué Yusuf Harun, responsable administratif du district de Dacca. Plus d'une centaine de personnes sont blessées.

Les victimes, dont beaucoup de femmes, sont mortes par suffocation ou en sautant dans le vide, a précisé la police.

Le feu s'est déclaré tard samedi soir dans l'entrepôt, au rez-de-chaussée de l'usine Tazreen Fashion, à une trentaine de kilomètres au nord de Dacca.

Les rescapés ont raconté comment ils avaient tenté d'échapper aux flammes qui ravageaient le bâtiment de neuf étages.

"Il y avait plus d'un millier d'ouvriers piégés dans l'usine", a déclaré aux médias locaux une femme de 42 ans, qui n'a donné que son prénom, Romesa, depuis son lit d'hôpital.

"J'ai sauté du quatrième étage et j'ai atterri sur le toit d'un autre bâtiment, de trois étages. Plusieurs personnes sont tombées et sont mortes", a-t-elle ajouté.

"J'ai senti la fumée et j'ai descendu les escaliers en courant. L'endroit était déjà plein de fumées noires", a raconté à l'AFP Rabiul Islam, en parcourant les ruines fumantes. "Avec un autre, nous avons arraché un ventilateur dans le mur et sauté par le trou sur le toit du bâtiment voisin. Je me suis cassé le poignet mais j'ai survécu".

L'usine fabriquait des vêtements destinés à l'exportation vers les pays occidentaux. Elle avait pour clients des marques internationales, telles que la chaîne néerlandaise C&A et la société de Hong Kong, Li & Fung, a indiqué à l'AFP le propriétaire de l'usine, Delwar Hossain.

"C'est une perte immense pour mon personnel et mon usine. C'est la première que nous avons un incendie au sein d'une de mes sept usines", a-t-il ajouté.

Le site de Tuba Group, la maison-mère de Tazreen Fashion, indique que l'usine emploie 1.630 personnes et fabrique des polos, des T-shirts et des vestes. Le bâtiment compte 60 détecteurs de fumée, plus de 200 extincteurs et 18 tuyaux de lutte contre les incendies, ajoute le site.

Les sorties de secours sont toutes situées au rez-de-chaussée mais étaient rendues inaccessibles par le feu.

Le causes de la catastrophe n'étaient pas encore connues dimanche. Mais beaucoup d'usines textiles du Bangladesh travaillant pour l'exportation sont dotées de circuits électriques défectueux et de mesures de sécurités très laxistes.

Le Bangladesh est un des principaux centres en Asie de production textile, en raison de la faiblesse des salaires ouvriers et d'une main d'oeuvre abondante.

Il est devenu le deuxième exportateur au monde de vêtements, pour un total de 19 milliards de dollars US en 2011, un secteur qui représente 80% de toutes ses exportations.

La confection textile emploie 40% de la main d'oeuvre manufacturière du pays.

Mi-septembre, un incendie dans une usine textile de Karachi, la capitale économique du Pakistan, avait causé la mort de près de 300 ouvriers.


AFP

Première publication : 25/11/2012

COMMENTAIRE(S)