Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

Asie - pacifique

Un incendie dans une usine de textile fait une centaine de morts à Dacca

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/11/2012

Au moins 109 personnes sont mortes dans l'incendie qui a ravagé une usine de vêtements des environs de Dacca, la capitale du Bangladesh. Le feu s'est déclaré samedi soir. Il a piégé les ouvriers présents dans les étages supérieurs du bâtiment.

Un incendie dans une usine textile située aux abords de la capitale du Bangladesh, Dacca, a fait au moins 109 morts parmi les ouvriers, dont plusieurs sont décédés en sautant dans le vide pour échapper aux flammes, ont indiqué les autorités et les secours dimanche.

Le dernier bilan, établi dimanche après-midi, est de 109 morts, a indiqué Yusuf Harun, responsable administratif du district de Dacca. Plus d'une centaine de personnes sont blessées.

Les victimes, dont beaucoup de femmes, sont mortes par suffocation ou en sautant dans le vide, a précisé la police.

Le feu s'est déclaré tard samedi soir dans l'entrepôt, au rez-de-chaussée de l'usine Tazreen Fashion, à une trentaine de kilomètres au nord de Dacca.

Les rescapés ont raconté comment ils avaient tenté d'échapper aux flammes qui ravageaient le bâtiment de neuf étages.

"Il y avait plus d'un millier d'ouvriers piégés dans l'usine", a déclaré aux médias locaux une femme de 42 ans, qui n'a donné que son prénom, Romesa, depuis son lit d'hôpital.

"J'ai sauté du quatrième étage et j'ai atterri sur le toit d'un autre bâtiment, de trois étages. Plusieurs personnes sont tombées et sont mortes", a-t-elle ajouté.

"J'ai senti la fumée et j'ai descendu les escaliers en courant. L'endroit était déjà plein de fumées noires", a raconté à l'AFP Rabiul Islam, en parcourant les ruines fumantes. "Avec un autre, nous avons arraché un ventilateur dans le mur et sauté par le trou sur le toit du bâtiment voisin. Je me suis cassé le poignet mais j'ai survécu".

L'usine fabriquait des vêtements destinés à l'exportation vers les pays occidentaux. Elle avait pour clients des marques internationales, telles que la chaîne néerlandaise C&A et la société de Hong Kong, Li & Fung, a indiqué à l'AFP le propriétaire de l'usine, Delwar Hossain.

"C'est une perte immense pour mon personnel et mon usine. C'est la première que nous avons un incendie au sein d'une de mes sept usines", a-t-il ajouté.

Le site de Tuba Group, la maison-mère de Tazreen Fashion, indique que l'usine emploie 1.630 personnes et fabrique des polos, des T-shirts et des vestes. Le bâtiment compte 60 détecteurs de fumée, plus de 200 extincteurs et 18 tuyaux de lutte contre les incendies, ajoute le site.

Les sorties de secours sont toutes situées au rez-de-chaussée mais étaient rendues inaccessibles par le feu.

Le causes de la catastrophe n'étaient pas encore connues dimanche. Mais beaucoup d'usines textiles du Bangladesh travaillant pour l'exportation sont dotées de circuits électriques défectueux et de mesures de sécurités très laxistes.

Le Bangladesh est un des principaux centres en Asie de production textile, en raison de la faiblesse des salaires ouvriers et d'une main d'oeuvre abondante.

Il est devenu le deuxième exportateur au monde de vêtements, pour un total de 19 milliards de dollars US en 2011, un secteur qui représente 80% de toutes ses exportations.

La confection textile emploie 40% de la main d'oeuvre manufacturière du pays.

Mi-septembre, un incendie dans une usine textile de Karachi, la capitale économique du Pakistan, avait causé la mort de près de 300 ouvriers.


AFP

Première publication : 25/11/2012

Comments

COMMENTAIRE(S)