Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Paul Kagame en visite à Paris, ses partisans et opposants défilent dans la capitale

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le film "Timbuktu" sera-t-il déprogrammé du Fespaco ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"La Robe"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Parlemantaires français en Syrie, Bachar Al Assad interlocuteur incontournable ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Quand agriculture rime avec futur

En savoir plus

TECH 24

Drones : comment les arrêter ?

En savoir plus

#ActuElles

Inde : sauver les filles par l'éducation

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Louis Schweitzer : "La dette perpetuelle, c'est mieux que de laisser crever la Grèce !"

En savoir plus

BILLET RETOUR

La Crimée, symbole d'une nouvelle Guerre froide ?

En savoir plus

Afrique

La Bourse du Caire en chute libre après les manifestations anti-Morsi

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/11/2012

La Bourse du Caire a vivement réagi, ce dimanche, au bras de fer politique entre partisans et opposants du renforcement des pouvoirs du président égyptien Mohamed Morsi avec une chute de près de 10 % à mi-journée.

La Bourse du Caire perdait plus 9% dimanche à la mi-journée, face à l'aggravation de la crise politique déclenchée par la décision du président islamiste Mohamed Morsi de renforcer considérablement ses pouvoirs.

Les Frères musulmans se mobilisent pour soutenir Morsi

Les partisans du président Mohamed Morsi s'apprêtaient à manifester à l'appel des puissants Frères musulmans, dimanche en Egypte, en proie à une épreuve de force entre l'exécutif et le pouvoir judiciaire, dont des juges sont en grève.

Il s'agit de la première crise majeure en Egypte depuis l'élection en juin de M. Morsi, devenu le premier président islamiste et civil du pays seize mois après la chute en février 2011 du président Hosni Moubarak par une révolte populaire.

Source: AFP

Le principal indice, l'EGX-30, perdait 9,49% à 4.923,19 points, selon la Bourse du Caire.

Les échanges ont même été suspendus pendant une demi-heure, après un vaste mouvement de vente, a expliqué à l'AFP une source à la Bourse.

La chute des valeurs boursières égyptiennes intervient alors que la crise politique menace d'aggraver la polarisation du pays, confronté également à d'importantes difficultés économiques.

Le Club des juges du pays a en revanche appelé à un arrêt de travail illimité dans tous les tribunaux jusqu'à ce que M. Morsi revienne sur ses nouvelles mesures, qui mettent en particulier toutes ses décisions à l'abri d'un recours en justice.

Les puissants Frères musulmans ont appelé à des manifestations dans tout le pays dimanche en soutien au président issu de leurs rangs. L'opposition laïque et libérale occupe pour sa part l'emblématique place Tahrir et prépare une nouvelle manifestation de masse mardi.

(AFP)

 

Première publication : 25/11/2012

  • ÉGYPTE

    Mohamed Morsi, homme d’État à l’étranger et "pharaon" en Égypte ?

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    L’opposition dans la rue pour protester contre le "pharaon" Morsi

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Mohamed Morsi limoge le procureur général d'Égypte

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)