Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : les négociations de paix au point mort

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : espoir de paix à Brazzaville

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : risque de famine en Casamance

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : les enfants, victimes du conflit

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - Russie : les "Mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Apple mise sur la Chine

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 26/11/2012

Tunisie : des graffeurs devant la justice

Deux artistes de rue tunisiens font face à la justice de leur pays. Une Américaine perd son emploi après avoir publié une photo sur Facebook. Et la Croix-Rouge lance un site pour aider les familles à retrouver un proche disparu.

Tunisie : des graffeurs devant la justice

« Le graffiti n’est pas un crime », c’est le nom d’une campagne lancée par des internautes tunisiens en soutien à Oussama Bouagila et Chahine Berriche. Ces deux étudiants ont été arrêtés le 3 novembre dernier alors qu’ils réalisaient un graffiti sur un mur de Gabès, dans le sud-est du pays.

Accusés notamment de troubles à l’ordre public, ils ont été libérés en attendant leur procès prévu le 5 décembre. Dans cette vidéo publiée sur le blog collectif Nawaat, Oussama Bouagila raconte qu’au moment de leur interpellation, ils étaient en train d’inscrire sur un mur un slogan qui disait : « le peuple veut des droits pour les pauvres ».

Les deux jeunes hommes font en effet partie de « Zwewla », un collectif d’artistes de rue qui inscrit sur les murs du pays des slogans à revendication sociale. Leurs tags s’attaquent en effet à des problèmes tels que le chômage ou la pauvreté.

Tawa Fi Tunis, un blog du site Slate Afrique, explique ainsi que ce réseau d’activistes rassemble des jeunes qui se sentent marginalisés et qui estiment que, près de deux ans après la révolution contre le régime de Ben Ali, rien n’a changé pour les classes sociales les plus défavorisées du pays.

Les poursuites engagées contre les graffeurs de Gabès sont donc perçues comme une atteinte à la liberté d’expression par de nombreux Tunisiens. C’est le cas notamment de la blogueuse Lina Ben Mehnni qui a récemment participé à une manifestation organisée à Carthage pour soutenir les deux artistes.


USA : une femme renvoyée pour avoir publié une photo en ligne

Publier une photo sur les réseaux sociaux peut avoir de graves conséquences. C’est ce que vient d’apprendre à ses dépens Lindsay Stone, une Américaine de 30 ans, qui a été renvoyée par son employeur vendredi dernier. En cause : ce cliché posté sur la page Facebook de la jeune femme sur lequel on la voit effectuer un geste déplacé et faire semblant de crier dans le cimetière militaire d’Arlington, en Virginie, à côté d’un panneau demandant « le silence et le respect ». Une mise en scène qui se voulait à l’origine amusante mais qui est loin d’avoir eu l’effet escompté pour son auteur.

Car l’image en question s’est propagée sur la Toile comme une traînée de poudre et n’a pas tardé à provoquer l’indignation d’une partie des internautes du pays. Ils ont en effet été nombreux à être choqués par la photo de Stone, estimant que cette dernière manquait de respect pour les soldats américains tombés au front. Des utilisateurs du web en colère qui se sont rapidement mobilisés pour faire payer le prix de son insolence à la jeune femme en appelant son employeur à la renvoyer immédiatement via Facebook ou des pétitions en ligne comme celle-ci.

Etonnée par l’importance prise par cette affaire, Lindsay Stone a tenu à se défendre sur la Toile en rappelant qu’elle n’avait jamais eu l’intention de blesser qui que ce soit et que la photo se voulait avant tout humoristique. Des explications qui n’ont finalement pas convaincu l’organisation à but non lucratif pour laquelle elle travaillait jusqu’à présent qui a donc choisi de la mettre à la porte vendredi dernier, invoquant notamment la très mauvaise publicité engendrée par cet incident pour justifier sa décision.

 

Un site de la Croix-Rouge pour retrouver les disparus

Le comité international de la Croix-Rouge a créé un site Internet pour aider les familles dispersées à se retrouver à la suite d’une guerre, d’une catastrophe naturelle ou d’une migration forcée. Cette plateforme en ligne vise à faciliter les démarches effectuées par les familles pour rechercher un proche disparu avec l’aide d’un réseau de bénévoles déployé sur le terrain. Un système qui a déjà fait ses preuves, notamment après le séisme et le tsunami qui ont frappé le Japon en mars 2011.



Un guide pour les fumeurs de cannabis de Seattle

L'Etat de Washington dans le nord-ouest des Etats-Unis a récemment légalisé l'usage récréatif du cannabis. A partir du 6 décembre prochain, il sera donc possible pour les adultes de 21 ans et plus de posséder une once soit environ 28 grammes de cannabis. Face à cette évolution de la législation locale, la police de Seattle a décidé de mettre en ligne un petit guide pratique à l'attention des fumeurs afin de préciser ce qui va changer pour eux. Une initiative qui remporte d’ores et déjà un franc succès sur la Toile, notamment grâce au ton humoristique employé par les forces de l’ordre.

 

Vidéo du jour

Découvrir les splendides paysages naturels et les beautés cachées de l’Alaska… c’est ce que propose Devin Supertramp à travers cette vidéo baptisée « Uncharted Waters » et filmée en juillet dernier. Un travail très esthétique qui donnera certainement envie à plus d’un internaute de se rendre dans ce magnifique territoire du nord-ouest du continent américain.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

23/07/2014 Réseaux sociaux

Des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix

Au sommaire de cette édition : des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix à Gaza ; une vidéo d’un enfant libanais frappant un jeune syrien choque la Toile ; et un...

En savoir plus

22/07/2014 Réseaux sociaux

Crash du vol MH17 : attention aux arnaques en ligne

Au sommaire de cette édition : des escrocs en ligne cherchent à tirer profit du crash du vol MH17 ; une partie du web australien dénonce la suppression de la taxe carbone ; et...

En savoir plus

21/07/2014 Réseaux sociaux

La Toile salue la mémoire des victimes du vol MH17

Au sommaire de cette édition : la Toile rend hommage aux victimes du vol MH17 abattu en Ukraine ; un opérateur Internet américain subit les foudres du web ; et une vidéo résume...

En savoir plus

19/07/2014 Réseaux sociaux

La bataille fait rage entre YouTube et les labels indépendants

Adèle, Shaka Ponk, Artic Monkeys... Des artistes que vous ne trouverez peut-être plus sur YouTube. Leurs producteurs n'acceptent pas le nouveau contrat de rémunération proposé...

En savoir plus

18/07/2014 Réseaux sociaux

Un groupe d'extrême droite britannique envahit une mosquée

Au sommaire de cette édition : un groupe d’extrême droite britannique envahit une mosquée de Londres ; les internautes américains se mobilisent pour un papa en deuil ; et une rue...

En savoir plus