Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Moyen-orient

Pourparlers au Caire entre Israël et le Hamas sur le blocus de Gaza

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/11/2012

Un haut responsable du Hamas a affirmé que des négociations devaient se tenir lundi avec une délégation israélienne au sujet des mesures permettant d'ouvrir des points de passages avec Gaza pour les personnes et les biens.

Une délégation israélienne devait arriver lundi au Caire pour des négociations indirectes avec le mouvement palestinien Hamas au sujet notamment du blocus de la bande de Gaza, a indiqué le numéro 2 du Hamas, qui a mis en garde contre tout délai dans la levée de ce siège.

"Une délégation de l'autre camp arrive au Caire aujourd'hui", a déclaré à des

journalistes Moussa Abou Marzouk, désormais basé dans la capitale égyptienne.

Selon l'accord de trêve ayant mis fin aux hostilités entre Israël et les groupes armés de Gaza le 21 novembre, chaque partie devait respecter un cessez-le-feu et 24h plus tard des discussions devaient s'ouvrir sur des "mesures permettant d'ouvrir les points de passage avec Gaza et visant à faciliter la circulation des personnes et des biens".

La bande de Gaza, que contrôle le mouvement Hamas, est soumise à un blocus israélien depuis plusieurs années.

"Dans l'accord préliminaire, Israël a accepté d'élargir la zone (autorisée aux pêcheurs palestiniens le long de la côte de Gaza) de trois à six milles marins, ce qui a commencé hier", a indiqué le numéro 2 du Hamas.

"C'est inacceptable", a-t-il dit, en soulignant que son mouvement faisait pression pour 12 miles marins et que la question devait être évoquée ce lundi.

Les délégations palestinienne et israélienne, qui ne se rencontrent jamais directement et négocient au travers de médiateurs égyptiens, discuteront également de la façon de relier économiquement Gaza à la Cisjordanie occupée.

Selon l'accord de trêve, Israël ne devrait "plus imposer de restrictions au passage des personnes et des biens" aux points de passage de Gaza, ce qui "signifie que le siège est brisé", a jugé M. Abou Marzouk.

Le Hamas avait initialement demandé à Israël une date pour la levée du blocus, selon des responsables du mouvement, mais le document final ne mentionne pas de calendrier.

Si les négociations n'aboutissent pas, le Hamas pourrait agir, selon M. Abou Marzouk. "L'occupation et le siège sont des actes d'aggression. S'ils tergiversent beaucoup, alors le ciel est ouvert", a-t-il dit, tout en soulignant que "si l'ennemi respecte le cessez-le-feu, nous le respecterons".

Il a répété que la fin des hostilités, qui ont coûté la vie à 166 Palestiniens et six Israéliens du 14 au 21 novembre, était une victoire pour le Hamas, qui continuera à s'armer, a-t-il dit.

Pour la première fois durant ces hostilités, les militants du Hamas avaient touché Jérusalem et Tel-Aviv avec des roquettes.

Le Hamas a affirmé que ces roquettes étaient fabriquées localement, mais Israël estime qu'elles ont été amenées via les tunnels reliant Gaza à l'Egypte et a insisté sur le fait que cette contrebande devait prendre fin.

"A aucun moment, cela n'a fait partie de l'accord pour un cessez-le feu. Ils (les Israéliens, ndlr) l'ont proposé dans les médias, mais pas durant les négociations", a-t-il affirmé.

AFP

Première publication : 26/11/2012

  • PROCHE-ORIENT

    Israël accuse l’Iran de réarmer le Hamas

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Un Palestinien tué en bordure de Gaza, le Hamas dénonce une violation de la trêve

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Gaza en liesse au lendemain du cessez-le-feu

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)