Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

FRANCE

Copé confirmé président de l'UMP, Fillon dénonce à nouveau un "coup de force"

© FRANCE 24

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/11/2012

Alors que la Commission des recours de l'UMP a déclaré Jean-François Copé vainqueur des élections pour la présidence du parti, François Fillon conteste les résultats. Nicolas Sarkozy estime, pour sa part, qu'il serait préférable de revoter.

Retour sur les derniers éléments de la crise qui ont agité l'UMP dans la journée de lundi.

  • 21h : Nicolas Sarkozy estime préférable de revoter. L'ancien président déconseille en outre à Fillon de saisir la justice (sources concordantes à l'AFP).
  • 18h : François Fillon dénonce "un coup de force" de Copé et récuse à nouveau les résultats. Le camp Fillon se réunira mardi pour décider de la suite.
     
  • 17h : La Commission des recours de l'UMP a déclaré Jean-François Copé vainqueur des élections pour la présidence du parti. Il totalise 952 voix d'avance sur son rival François Fillon.
  • 16h : L'UMP va demander lundi soir en référé à la justice de retarder la saisie à titre conservatoire des données électorales du scrutin, réclamée par François Fillon, a annoncé Me Jean-Pierre Versini-Campinchi à l'AFP.  Une telle saisie "paralyserait l'activité du parti", a précisé l'avocat. Cette demande devrait être examinée vers 17H00, a-t-il ajouté.
  • 13h : La commission de recours, chargée d'examiner les irrégularités de l'élection à la présidence de l'UMP, va proclamer le nom du vainqueur lundi après-midi, annonce l'entourage de Jean-François Copé.
     
  • 12h25 : Dominique Dord, proche de François Fillon, a annoncé sa démission du poste de trésorier de l'UMP, "ne pouvant plus supporter l'ambiance au sein de la direction du parti". Il dénonce une utilisation "abusive" des moyens de l'UMP par le camp de Copé.
     
  • 11h30 : Jean-François Copé a téléphoné à Nicolas Sarkozy en fin de matinée, soit avant le déjeuner prévu entre l'ancien chef de l'État et François Fillon. Ils ont eu "une longue et chaleureuse conversation téléphonique", a fait savoir l'entourage du député-maire de Meaux.

    Nicolas Sarkozy doit déjeuner avec François Fillon ce lundi. Un rendez-vous prévu "depuis plusieurs jours", selon l'entourage de l'ancien Premier ministre, donc avant l'échec de la médiation d'Alain Juppé pour tenter d'apaiser le climat à l'UMP.
     
  • 10h30 : François Fillon a demandé la "saisie à titre conservatoire" des données électorales (listes d'émargement, procès verbaux, procurations...) du scrutin controversé du 18 novembre pour la présidence de l'UMP, et des huissiers ont été mandatés à cette fin au siège du parti, annonce lundi son équipe dans un communiqué.

    "J'étais là pour mettre sous scellés le matériel électoral" (l'huissier mandaté par Fillon)


     
  • 10h20 : Jean-François Copé juge qu'"on ne doit pas instrumentaliser Nicolas Sarkozy". 
     
  • 9h15 : La Commission des recours de l'UMP, chargée d'examiner les irrégularités de l'élection à la présidence du parti, a repris ses travaux. 
     
  • 8h47 : Jean-François Copé rejette la proposition d'un nouveau vote. Un peu plus tôt dans la matinée, Nathalie Kosciusko-Morizet a lancé une pétition sur Internet pour demander que les miltants de l'UMP revotent.

    "J'appelle à revoter" (Nathalie Kosciusko-Morizet)

     
  • 8h06  : Interrogé sur RTL, Alain Juppé désigne Nicolas Sarkozy comme "le seul aujourd'hui à avoir l'autorité suffisante pour proposer éventuellement une sortie". Avant d'ajouter : "C'est à lui de jouer".

    "Sarkozy est le seul à avoir l'autorité suffisante pour proposer une sortie" (Alain Juppé)





     

 

Première publication : 26/11/2012

  • FRANCE

    Avec la Droite forte et sa jeune garde sarkozyste, l'UMP opte pour une ligne dure

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)