Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Les restes du vol AH5017 d’Air Algérie retrouvés dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un Palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

FRANCE

Nicolas Sarkozy va-t-il sauver l’UMP ?

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/11/2012

Après l’échec de la médiation d’Alain Juppé pour tenter de sortir de la guerre des chefs qui oppose depuis une semaine François Fillon et Jean-François Copé, Nicolas Sarkozy apparaît comme le seul capable de sauver l'UMP.

"Reviens, Nicolas, ils sont devenus fous !", titre Laurent Joffrin, du Nouvel Observateur, dans son édito du lundi 26 novembre. Le journaliste est loin d’être le seul à faire appel à Nicolas Sarkozy pour tenter de mettre un terme à la guerre des chefs entre Jean-François Copé et François Fillon pour la présidence de l'UMP.

Pour de nombreux cadres du parti, l’ancien chef de l’État apparaît comme l’ultime espoir pour sauver l'UMP, désormais au bord de l’implosion. Alain Juppé, qui a échoué dimanche dans sa tentative de médiation entre Copé et Fillon, a désigné ce lundi sur RTL Nicolas Sarkozy comme "le seul [responsable à disposer] de l'autorité suffisante" pour proposer une solution de sortie de crise. "Est-ce que Nicolas Sarkozy peut calmer le jeu et inciter les parties à se remettre autour de la table pour discuter d'une solution ? C'est a lui de jouer", a ajouté Juppé.

"Sarkozy est le seul à avoir l'autorité suffisante pour proposer une sortie" (Alain Juppé)

Nicolas Sarkozy devait, en effet, déjeuner avec François Fillon, qui vient de demander une saisie conservatoire des documents électoraux. Selon l’entourage de l’ancien Premier ministre, ce rendez-vous avait été pris "il y a plusieurs jours", soit avant l'échec d'Alain Juppé.

Ne pas descendre dans la mêlée

De son côté, Claude Guéant, proche de l'ancien chef de l'État et soutien de François Fillon, n'a pas exclu, sur Europe 1, que Nicolas Sarkozy rédige un communiqué pour dire "qu'il faut mettre un terme à tout cela". Mais l’ancien ministre de l’Intérieur ne pense pas "qu'il descende dans la mêlée".

Jean-François Copé a confirmé sur BFM TV que Nicolas Sarkozy n'avait "absolument aucune intention de se mêler de cette élection, il l'a toujours dit avec la même constance". Le député-maire de Meaux, qui appelle à ne "pas instrumentaliser" l'ancien président, a annoncé avoir eu "une longue et chaleureuse conversation téléphonique" avec lui en fin de matinée.

Derrière cette guerre des chefs demeure la grande question de l'investiture pour la présidentielle de 2017. Avec Copé et Fillon désormais affaiblis, Nicolas Sarkozy apparaît de nouveau comme le seul leader incontesté, d'autant plus qu'il n'a pas été mis en examen dans l'affaire Bettencourt. La semaine dernière, un sondage CSA le donnait comme le meilleur candidat pour représenter l'UMP en 2017.

Première publication : 26/11/2012

  • FRANCE

    Crise à l'UMP : la médiation a "très peu de chances d'aboutir", selon Alain Juppé

    En savoir plus

  • FRANCE

    Fillon saisit la commission des recours de l'UMP à la demande de Juppé

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)