Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Sommet de l'ONU sur le climat : nouvelle conférence, nouvel élan ?

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État islamique : la coalition passe à l'offensive

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Algérie : un Français enlevé par un groupe lié à l'organisation de l'EI

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Couple franco-allemand : la cigale et la fourmi ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Nicole Garcia, actrice et réalisatrice accomplie

En savoir plus

FOCUS

L'Afrique à Paris !

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 29/11/2012

Google combat un projet de taxe en Allemagne

Google s’attaque à un projet de taxe en Allemagne. Le milking est le nouveau phénomène en vogue sur la Toile. Et l’artiste britannique Anish Kapoor reprend à son tour le tube « Gangnam Style ».

Google combat un projet de taxe en Allemagne

Google lance la contre-attaque face au gouvernement allemand. Le géant américain vient en effet de lancer une campagne baptisée « Défendez votre web ». Objectif : marquer son opposition à un projet de loi de Berlin visant à mieux protéger la propriété intellectuelle des éditeurs de presse sur Internet. Le texte doit être débattu jeudi au Parlement et s’il est adopté, il permettra aux rédactions de réclamer des droits d'auteur pour les articles repris par les moteurs de recherche. Un dispositif très critiqué par la firme de Mountain View qui appelle les internautes allemands à se mobiliser contre cette « taxe Google » en signant une pétition en ligne et en contactant leurs députés.

Et le géant américain n’est pas le seul à mener la fronde contre ce projet de loi. Le collectif IGEL, composé de cyberactivistes, de blogueurs ainsi que de sites d’information indépendants, craint ainsi que les droits soient inégalement répartis, ce qui pourrait handicaper les petits éditeurs et donc nuire à la diversité de l’offre d’informations en ligne.

Des craintes qui ont poussé la fédération allemande des éditeurs de journaux, qui réunit les plus grands groupes de presse du pays, a monté, elle aussi, au créneau sur le web pour défendre le dispositif. Dans cette vidéo, elle affirme ainsi que le projet de taxe est nécessaire pour que les internautes puissent continuer à avoir accès à un journalisme de qualité.

Un débat qui est suivi de près en France où Google est également engagé dans un bras de fer avec la presse. Le président du géant américain Eric Schmidt a été reçu à l’Elysée le mois dernier après que Google a menacé de ne plus indexer les sites d’informations français sur son moteur de recherche. Les deux parties se sont données jusqu’à la fin de l’année pour trouver un accord.

 

Le milking, la nouvelle tendance qui envahit la Toile

Après le « planking » qui consistait pour les internautes à se prendre en photo en faisant la planche dans des situations improbables et le « tebowing » dont le but était d’imiter le rituel d’avant match effectué par le joueur de football américain Tim Tebow, une nouvelle tendance tout aussi décalée est actuellement en train de submerger la Toile : le « milking »…

Une pratique loufoque inventée par un groupe d’étudiants de Newcastle, en Angleterre, et qui consiste, comme on peut le voir ici, à se verser une bouteille ou un carton de lait sur la tête, de préférence dans des lieux très fréquentés et faire comme si de rien n’était sous les yeux ébahis des passants.

Un phénomène qui n’a bien sûr pas tardé à se propager comme une traînée de poudre sur le web et qui semble avoir fait de nombreux émules dans le monde. Ainsi, des dizaines d’utilisateurs des réseaux sociaux ont rapidement diffusé des clichés ou des vidéos les montrant en train de s’adonner à cette nouvelle pratique en pleine rue.

Mais si cette tendance étonnante rencontre un succès indéniable sur la Toile, elle n’est cependant pas du goût de tous en ligne. Une partie des internautes estime en effet que le « milking » est tout simplement absurde et que cela n’a strictement aucun intérêt. D’autres fustigent de leur côté le gâchis effectué par ceux qui s’amusent de cette façon et les appellent à faire preuve de plus de maturité. Reste à savoir si ces critiques suffiront à convaincre les adeptes de cette pratique controversée d’y mettre un terme…

 

Un internaute piège ses homonymes sur Facebook

Recevoir, sur Facebook, une demande d’ami de la part de quelqu’un qui porte le même nom que soi peut être déroutant. Ca l’est encore plus quand cette personne a exactement la même photo de profil. Un internaute, surnommé Roy Casino, s’est en effet amusé à chercher ses homonymes sur le réseau social. Il a reproduit leur photo de profil, en imitant leur pose et en mettant des habits similaires, avant d’entrer en contact avec eux. Une plaisanterie qui n’a visiblement pas été du goût des personnes piégées puisqu’une seule d’entre elles a accepté sa demande d’ami.


Tendance du jour sur les réseaux sociaux

« #Princess Snowflake » sont les mots clés que les utilisateurs de Twitter sont invités à utiliser pour rendre hommage à Amanda Todd, l’adolescente canadienne qui avait mis fin à ses jours en octobre dernier après avoir été cyberharcelée pendant de long mois et qui aurait eu 16 ans le 27 novembre. Une initiative lancée sur le réseau social par la mère d’Amanda, Carole, pour que la tragique histoire de sa fille qu’elle surnommait « princess snowflake » ne tombe pas dans l’oubli. Et le succès semble être au rendez-vous puisque de très nombreux internautes, émus par cet appel, ont multiplié les messages de soutien à sa famille et les appels à la tolérance sur le web.

 

Vidéo du jour

Après d’innombrables reprises, c’est au tour d’Anish Kapoor de livrer sa version de la chorégraphie du tube planétaire « Gangnam Style » du chanteur coréen Psy. Un clip via lequel l’artiste britannique entend dénoncer les atteintes à la liberté d’expression dans le monde et où il rend notamment hommage à son ami, le dissident Ai Weiwei étroitement surveillé par les autorités chinoises.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

23/09/2014 Réseaux sociaux

Cambodge : les travailleurs exigent une hausse des salaires

Au sommaire de cette édition : les travailleurs cambodgiens du textile réclament de meilleurs salaires; une campagne islamophobe choque la Toile américaine; et un couple danse...

En savoir plus

20/09/2014 Réseaux sociaux

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

Le Brésil est secoué par de puissants mouvements sociaux depuis un an. Son économie tourne au ralenti avec une croissance quasi nulle. C’est dans ce contexte que se déroule la...

En savoir plus

22/09/2014 guerre

Le "Blood Bucket Challenge", nouvelle tendance en Ukraine

Au sommaire de cette édition : en Ukraine, des activistes appellent à participer au « Blood Bucket Challenge »; des musulmans britanniques dénoncent les actions de l’organisation...

En savoir plus

18/09/2014 Réseaux sociaux

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

Au sommaire de cette édition : les jeunes internautes iraniens contournent massivement la censure en ligne; au Kenya, les mauvais parents sont dénoncés sur Facebook; et un...

En savoir plus

17/09/2014 Réseaux sociaux

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

Au sommaire de cette édition : Wikileaks dénonce des pays ayant recours à des logiciels espions pour surveiller la Toile; en Angleterre, un projet de « zoo humain » choque les...

En savoir plus