Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • Les quatre journalistes français otages en Syrie ont été libérés

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Vidéo : l'est de l'Ukraine "deviendra un pays indépendant"

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Corée du Sud : le capitaine s'explique après le naufrage du ferry

    En savoir plus

  • Coupe de la Ligue : le PSG pour sauver sa saison, Lyon pour la bonifier

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

  • Manuel Valls au Vatican pour les canonisations de Jean-Paul II et Jean XXIII

    En savoir plus

  • Hollande ne se représentera pas en 2017 si le chômage ne baisse pas

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

  • La Russie "ne souhaite pas se faire déborder par le mouvement qu’elle a suscité"

    En savoir plus

  • Aquilino Morelle, conseiller politique de François Hollande, démissionne

    En savoir plus

  • Au moins 12 morts dans l'avalanche la plus meurtrière de l'Everest

    En savoir plus

Moyen-orient

Vote sur les Territoires palestiniens à l’ONU : l’Europe en ordre dispersée, Washington refuse

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/11/2012

Les Européens sont divisés sur le vote de la résolution octroyant aux Territoires palestiniens le statut d’État observateur non membre à l’ONU. Une douzaine de pays européens ont annoncé qu'ils voteraient pour, Londres et Berlin s’abstiendront.

Les Européens sont divisés sur le vote de la résolution octroyant aux Territoires palestiniens le statut d’État observateur non membre à l’ONU. Une douzaine de pays européens voteront pour, Londres et Berlin s’abstiendront.

Après la France, la Russie, le Danemark, l’Espagne, l’Autriche, la Norvège, la Turquie et la Suisse ont annoncé mercredi qu'ils voteraient en faveur de l'octroi aux Territoires palestiniens d'un statut d'État non membre observateur aux Nations Unies. L'Allemagne a annoncé en revanche qu'elle s’abstiendrait, tandis que le Royaume-Uni posait ses conditions à un vote favorable.

Londres hésite

Londres s'abstiendra à moins que certaines conditions soient remplies. Le chef de la diplomatie britannique a annoncé souhaiter le retour immédiat des Palestiniens à la table des négociations."Nous sommes ouverts à l'idée de voter en faveur de la résolution si nous voyons que les Palestiniens fournissent publiquement des garanties" sur plusieurs points, notamment leur retour immédiat et sans conditions à la table des négociations, a dit William Hague devant les députés britanniques. "En l'absence de ces assurances, le Royaume-Uni s'abstiendra lors du vote", a-t-il ajouté.

Berlin s’abstient

L’Allemagne a confirmé jeudi matin qu’elle s’abstiendrait par la voix de son ministre des Affaires étrangères, Guido Westerwelle.

"L'Allemagne partage l'objectif d'un État palestinien [mais] selon nous, on peut douter du fait que l'étape visée aujourd'hui par les Palestiniens serve le processus de paix", a expliqué le ministre dans un communiqué. "Cette décision n'a pas été prise à la légère", a-t-il ajouté, mais le gouvernement allemand" craint que [ce vote] mène au contraire à un durcissement" du conflit entre Israël et l'Autorité palestinienne.

Washington en tête du front du refus

Les États-Unis voteront contre la résolution, comme le Canada. Pour Washington et Israël, seule la négociation directe peut mener à la création d'un État palestinien. "Le chemin vers une solution à deux États qui satisferait les aspirations des Palestiniens passe par Jérusalem et Ramallah, et non par New York", a réaffirmé la secrétaire d'État Hillary Clinton.
 

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 28/11/2012

  • ANALYSE

    La France met fin à l’ambiguïté et dit "oui" à l’initiative d’Abbas

    En savoir plus

  • FRANCE - ONU

    Paris favorable à un statut d'État non membre de la Palestine à l'ONU

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    L'Autorité palestinienne demandera le statut d'État non membre à l'ONU le 29 novembre

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)