Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Loi santé : ce qui va changer

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Serge Atlaoui condamné à mort : La France peut-elle faire pression ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée, sans stratégie face au drame l'Europe mise en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Émission spéciale : Marseille, le renouveau ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : sur les traces du réalisateur Henri Verneuil, réfugié arménien

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide arménien, cent ans après déni et mémoire continuent de se côtoyer

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Léa Drucker

En savoir plus

TECH 24

Numérique : tout pour la musique

En savoir plus

Economie

BP "temporairement" exclu des contrats publics avec le gouvernement américain

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 28/11/2012

Le pétrolier britannique BP ne pourra plus bénéficier de contrats publics américains jusqu'à ce qu'il "apporte les preuves du respect des normes fédérales", a annoncé, jeudi, l'agence américaine de protection de l'environnement.

Conséquence, encore et toujours, de la marée noire d'avril 2010 dans le Golfe du Mexique : BP a été temporairement exclu, mercredi 28 novembre, de tout nouveau contrat avec le gouvernement aux États-Unis.

L'agence américaine pour la protection de l'environnement (EPA) a justifié sa décision en raison "du manque d'intégrité professionnelle de BP, démontré par la conduite de l'entreprise lors de l'explosion de Deepwater Horizon, la marée noire, et sa réponse".

Cette suspension des - juteux - contrats publics sera maintenue "jusqu'à ce que l'entreprise puisse fournir suffisamment de preuves à l'EPA qu'elle respecte les normes fédérales", ajoute l'agence.

Il y a deux semaines, le géant pétrolier britannique a accepté de plaider "coupable" pour la marée noire et de payer plus de 4,5 milliards de dollars d'amende, dans le cadre d'un accord avec les autorités américaines.

BP exploitait la plateforme pétrolière Deepwater Horizon, située à 80 kilomètres au large de La Nouvelle-Orléans en Louisiane dans le sud des États-Unis, et dont l'explosion, le 20 avril 2010, avait tué onze personnes et répandu des centaines de millions de litres de brut dans le golfe du Mexique.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 28/11/2012

  • MARÉE NOIRE

    BP accepte de payer la plus grosse amende de l'histoire des États-Unis

    En savoir plus

  • MARÉE NOIRE

    Les États-Unis accusent BP de "négligence manifeste" dans le golfe du Mexique en 2010

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Accord à l'amiable entre BP et les victimes de la marée noire du golfe du Mexique

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)