Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

UNE SEMAINE DANS LE MONDE (PARTIE 1)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

UNE SEMAINE DANS LE MONDE (PARTIE 2)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Paris, capitale de l'art contemporain

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts, avec Nadine Labaki (partie 1)

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts (partie 2)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Calais, ville de toutes les tensions

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

"Kazakhgate" : un nouveau pavé dans la mare de Nicolas Sarkozy ?

En savoir plus

#ActuElles

Le sexe féminin : un enjeu politique ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Relance dans la zone euro : bientôt un accord sur l'investissement ?

En savoir plus

SPORT

Saint-Étienne se paie à nouveau le PSG

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/11/2012

Après avoir infligé le 3 novembre au Paris Saint-Germain sa première défaite de la saison en championnat, l'AS Saint-Étienne a éliminé aux tirs au but (0-0, 5-3 t.a.b.) le club de la capitale en quart de finale de la Coupe de la Ligue.

Saint-Etienne a réussi mardi l’exploit d’éliminer le Paris Saint-Germain de la Coupe de la Ligue grâce à son gardien Stéphane Ruffier qui a barré la route aux Parisiens pendant deux heures (0-0) puis lors de la séance de tirs au but (5-3).

Outre l’enjeu d’une qualification pour les demi-finales, cette rencontre avait un parfum de revanche à prendre pour le PSG qui avait essuyé face aux Stéphanois sa première défaite de la saison en championnat, le 3 novembre (2-1).

Mais, en repoussant une à une les tentatives de Jérémy Ménez et consorts, les Verts ont prouvé que leur succès en terre parisienne n’avait rien d’une usurpation et qu’ils étaient bien l’une des formations les plus en forme de l’Hexagone.

« Bien evidemment qu’il y a une domination parisienne. Bien évidemment qu’on a fait deux, trois erreurs techniques qui auraient pu nous coûter cher », a reconnu en conférence de presse l’entraîneur de Saint-Etienne, Christophe Galtier.

Mais « on mérite notre qualification », a-t-il pris soin d’ajouter. « Parce qu’on est allé jusqu’au bout de nous-mêmes dans la générosité, dans la combativité et dans le courage face à une équipe qui nous est supérieure. »

Les deux équipes, qui affichent les deux meilleures défenses du championnat ex-aequo avec 10 buts encaissés, n’ont pas réussi à se départager dans le temps imparti, notamment en raison de la maladresse inhabituelle de Zlatan Ibrahimovic.

Agacé par son impuissance, l’attaquant star du PSG en a été réduit à tambouriner de la main la pelouse de Geoffroy Guichard à la 104e minute. Le Suédois venait juste de laisser filer une occasion comme il s’en présente peu dans un match.

Le Stéphanois François Clerc a, en effet, adressé par inadvertance une passe à Ezequiel Lavezzi. Un peu tétanisé par ce cadeau inattendu, il l’a remis sur Ibrahimovic, lequel a buté sur Stéphane Ruffier.

Raté de Thiago Silva

Le duel entre l’attaquant et le gardien a tourné tout au long des 120 minutes de jeu en faveur du deuxième des deux. Dès la 13e minute, il a repoussé un tir d’ »Ibra » qui s’était précipité vers ses cages avec deux Stéphanois à ses trousses.

A la 59e, le géant suédois a encore tenté sa chance, cette fois-ci depuis l’extérieur de la surface de réparation. Mais la trajectoire de sa frappe, un peu trop prévisible, n’a pas pu tromper Stéphane Ruffier.

Zlatan Irahimovic était resté sur un mauvais souvenir de son vis-à-vis puisqu’il avait écopé d’une suspension de deux matches pour un geste digne des combats de taekwondo sur le torse du gardien lors de leur première entrevue, début novembre.

Mais il a fini par le battre, sur le premier tir de l’ultime séance, avant d’être imité quelques secondes plus tard par le Brésilien Nenê.

Peine perdue: quand est venu son tour, le défenseur Thiago Silva, autre chef de file du PSG version qatarie, a tiré sur Stéphane Ruffier et condamné par la même occasion ses coéquipiers à une élimination un peu prématurée.

Du côté stéphanois, tous les buteurs, dans l’ordre Renaud Cohade, Faouzi Ghoulam, Brandao, Loïc Perrin et Pierre-Emerick Aubameyang ont réussi la mission qui leur était confiée, à savoir battre Nicolas Douchez, doublure de Salvatore Sirigu.

REUTERS

Première publication : 28/11/2012

  • COUPE DE LA LIGUE

    Après sa victoire contre l'OM, le PSG affiche ses ambitions

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Coupe de la ligue : le PSG élimine l'OM

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Brandao offre la Coupe de la Ligue à l'OM

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)