Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

Hillary Clinton, candidate mal aimée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

JO : les Brésiliens sceptiques, à 8 jours du coup d'envoi

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ci-gît la démocratie turque"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Anticonstitutionnellement"

En savoir plus

LE DÉBAT

Attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray : le renseignement a-t-il failli ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray : le renseignement a-t-il failli ? (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le retour "triomphal" d'Etienne Tshisekedi à Kinshasa

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les blockbusters de l'été : américains et musclés!

En savoir plus

FOCUS

La difficile lutte contre le trafic d’armes en Europe

En savoir plus

SPORT

La Fifa s'engage à reconstruire le Palestine Stadium de Gaza

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 28/11/2012

La Fédération internationale de football (Fifa) a promis mardi, par la voix de son secrétaire général Jérôme Valcke, de reconstruire le Palestine Stadium de Gaza, partiellement détruit au cours de la dernière opération militaire israélienne.

Pendant son opération militaire sur Gaza, entre le 14 et le 23 novembre, l'aviation israélienne a bombardé le Palestine Stadium de Gaza. Les frappes aériennes ont provoqué des dégâts importants dans le stade lui-même, ainsi que dans un immeuble voisin, et creusé quatre cratères dans la pelouse. Les dommages sont estimés à plusieurs millions de dollars.

L’armée israélienne avait pris ce stade pour cible car, selon elle, il aurait servi de base aux militants palestiniens pour tirer de missiles FAJR 5 vers Israël. "L'enceinte du stade était utilisée pour lancer des roquettes vers Jérusalem et Tel-Aviv", a ainsi déclaré mardi à l'AFP un porte-parole de l'armée israélienne pour justifier ces frappes aériennes.

L’instance du football mondial s’est emparée du sujet en déclarant, via son secrétaire général Jérôme Valcke, qu’elle allait "reconstruire" le stade gazaoui. "Nous pensons que reconstruire des infrastructures footballistiques qui ont été détruites font partie de nos prérogatives", a ainsi déclaré le Français, cité sur site internet de la FIFA. "Le football réunit les gens et nous soutiendrons toute reconstruction nécessaire d'une infrastructure détruite lors d'une catastrophe."

La FIFA, qui avait déjà soutenu des projets de développement du football dans la bande de Gaza et en Cisjordanie, mais aussi en Israël, avait déjà soutenu la reconstruction de ce stade après un précédent bombardement en 2006.

À noter que le Palestine Stadium est l'un des trois stades qui accueillent la sélection de Palestine, les deux autres se situant en Cisjordanie et dans Jérusalem-Est. Son enceinte peut accueillir quelque 10 000 spectateurs.

FRANCE 24 avec dépêches 

Première publication : 28/11/2012

  • FOOTBALL

    Élisez le plus beau but de l'année

    En savoir plus

  • JEUX OLYMPIQUES

    Footballeuses voilées aux JO : "Accepter cette loi, c’est oublier le combat des pionnières!"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)