Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 02/12/2012

Chine : les maîtresses d’officiels et la lutte anti-corruption

En Chine, les maîtresses d’officiels jouent un rôle majeur dans la lutte contre la corruption. Les internautes ivoiriens dénoncent le cumul des mandats pratiqué par les élus du pays. Et Twitter organise son premier festival littéraire.

Chine : les maîtresses d’officiels et la lutte anti-corruption

Tournées en secret pendant leurs ébats, ces images diffusées la semaine dernière sur Internet ont conduit au limogeage de Lei Zhengfu, un cadre du parti communiste chinois à Chongqing, une ville du sud-ouest du pays.

Et depuis plusieurs jours, un autre scandale sexuel impliquant un responsable politique secoue la blogosphère locale. Sur son microblog, la journaliste Wang Dechun a en effet accusé le parlementaire Sun Dejiang d’avoir profité de sa position pour la forcer à avoir des relations sexuelles.

Les affaires de ce type se sont multipliées ces dernières années alors que, comme le souligne ce blogueur, de nombreux politiciens ont aujourd’hui une maîtresse ou une concubine pour prouver leur richesse et l’étendue de leur pouvoir. Des femmes bien placées pour dénoncer les abus des officiels corrompus et qui sont d’ailleurs de plus en plus nombreuses à le faire. Le blogueur estime donc qu’elles sont des bombes à retardement qui peuvent constituer une arme très puissante contre la corruption dans le pays.

Mais certaines d’entre elles se retrouvent parfois sur le devant de la scène bien malgré elle. C’est pourquoi cet internaute appelle au respect de la dignité de ces femmes qui, selon lui, ne devraient pas jouer un rôle de premier plan dans la lutte anti-corruption.

Un avis que semble partager cet autre internaute qui estime que ce n’est ni aux maîtresses d’officiels, ni même aux citoyens chinois de mener le combat contre les abus de pouvoir, mais que c’est plutôt aux autorités du parti de faire le ménage dans leurs rangs.

 

Côte d’Ivoire : campagne en ligne contre le cumul des mandats

En Côte d’Ivoire, une partie de la population se mobilise actuellement contre le cumul des mandats des élus, une pratique très commune dans le pays qui gangrène, selon eux, la vie politique locale. Un mouvement qui chaque jour semble prendre un peu plus d’ampleur sur la Toile.

Une pétition adressée au gouvernement ivoirien et demandant aux personnalités politiques de mettre un terme à leur cumul des mandats a ainsi été créée récemment. Un texte très court qui affirme que la grande majorité des citoyens en a assez et qu’il est temps de faire évoluer la situation dans le pays.

Un appel à changer les pratiques qui régissent la vie politique locale qu’ils sont nombreux à relayer sur les réseaux sociaux à l’image d’Elie NGouan. Sur sa page Facebook, ce partisan du président Alassane Ouattara, explique ainsi attendre du chef de l’Etat qu’ils mettent enfin en place les réformes promises lors de son arrivée au pouvoir en 2011 à commencer par l’interdiction du cumul des mandats. Une promesse que le président ne peut se permettre d’oublier estime NGouan s’il veut avoir une chance d’être réélu lors du prochain scrutin présidentiel.

Et sur Twitter aussi la mobilisation contre cette pratique est importante. Via les mots-clés « #nonaucumul », les utilisateurs ivoiriens expriment ainsi leur volonté d’en finir avec ce fléau et appellent leurs représentants politiques à se montrer plus ouverts au partage du pouvoir.

Des demandes auxquelles certaines personnalités politiques n’ont pas tardé à répondre. C’est notamment le cas du président de l’assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro, qui estime que la question est plus complexe qu’il n’y paraît et qu’il ne faut donc pas adopter de position dogmatique sur le sujet. Un point de vue que partage en partie le ministre de la jeunesse Alain Lobognon qui affirme qu’il est parfois nécessaire pour un élu de cumuler plusieurs postes…

 

Tendance du jour sur les réseaux sociaux

« Tahrir Bodyguard », c’est le nom d’un compte Twitter créé par des activistes égyptiens pour protéger les femmes qui se rendront prochainement sur la place Tahrir du Caire pour protester, comme ce fût déjà le cas ces derniers jours, contre la décision du président Mohammed Morsi de s’octroyer des pouvoirs élargis. Objectif de cette initiative : lutter contre le harcèlement sexuel dont sont trop souvent victimes les membres de la gent féminine en signalant les agressions, en donnant des conseils aux manifestantes qui sont notamment invitées à rester groupées, mais aussi en recrutant des bénévoles pour assurer leur protection.

 

Le festival littéraire de Twitter

Des œuvres composées de messages de 140 caractères maximum… Twitter organise depuis mercredi et jusqu’à dimanche la première édition de son festival littéraire. Un événement auquel participent des écrivains du monde entier qui rivalisent de créativité pour adapter la narration d’une histoire au format imposé par le site de microblogging. La Britannique Lucy Coats s’est ainsi donnée pour défi de résumer 100 mythes de la Grèce antique en 100 tweets, tandis que 5 auteurs parisiens ont eux lancé un concours de sonnets en ligne.

 

Vidéo du jour

Le premier clip musical entièrement réalisé en se servant uniquement de la très populaire application photo Instagram… c’est la performance réussie par Arturo Perez Jr, le réalisateur de cette vidéo qui accompagne le nouveau morceau « Invasion » du groupe « Plastics Revolution ». Un travail pour lequel environ 1 900 clichés auront été nécessaires et qui offre un résultat plutôt surprenant…

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/09/2014 Réseaux sociaux

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

Le Brésil est secoué par de puissants mouvements sociaux depuis un an. Son économie tourne au ralenti avec une croissance quasi nulle. C’est dans ce contexte que se déroule la...

En savoir plus

18/09/2014 Réseaux sociaux

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

Au sommaire de cette édition : les jeunes internautes iraniens contournent massivement la censure en ligne; au Kenya, les mauvais parents sont dénoncés sur Facebook; et un...

En savoir plus

17/09/2014 Réseaux sociaux

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

Au sommaire de cette édition : Wikileaks dénonce des pays ayant recours à des logiciels espions pour surveiller la Toile; en Angleterre, un projet de « zoo humain » choque les...

En savoir plus

16/09/2014 Réseaux sociaux

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

Au sommaire de cette édition : la Toile appelle les médias à censurer les vidéos de l’organisation de l’Etat islamique; la tendance du « Book Bucket Challenge » déferle sur le...

En savoir plus

13/09/2014 Réseaux sociaux

Le web révolutionne le journalisme d'investigation

Et si l'avenir du journalisme d'investigation passait par le web ? "Enquête ouverte" est le premier site français qui utilise le "crowdsourcing" pour recueillir de nouvelles...

En savoir plus