Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Loi santé : ce qui va changer

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Serge Atlaoui condamné à mort : La France peut-elle faire pression ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée, sans stratégie face au drame l'Europe mise en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Émission spéciale : Marseille, le renouveau ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : sur les traces du réalisateur Henri Verneuil, réfugié arménien

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide arménien, cent ans après déni et mémoire continuent de se côtoyer

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Léa Drucker

En savoir plus

TECH 24

Numérique : tout pour la musique

En savoir plus

SPORT

Saint-Étienne laisse passer sa chance face à Ajaccio

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/12/2012

En ne récoltant qu'un match nul (0-0) contre Ajaccio, Saint-Étienne a raté l'occasion de s'emparer de la première place du championnat de France. Les Verts sont toutefois désormais en 2e position avec 26 points.

Saint-Etienne a manqué l'occasion de prendre provisoirement la tête de la Ligue 1, en ne décrochant pas mieux qu'un terne match nul (0-0) sur le terrain gorgé d'eau de l'AC Ajaccio, vendredi en ouverture de la 15e journée.

Les Stéphanois remontent, certes, du 4e au 2e rang, à deux encablures du leader Lyon, et juste devant le Paris SG et Marseille grâce à une meilleure différence de buts.

Mais, face à un mal classé (16e), les Verts peuvent regretter de ne pas avoir su débloquer un match, disputé il est vrai dans des conditions difficiles (pluie, vent). Ils portent toutefois leur série d'invincibilité à 13 rencontres et peuvent se satisfaire d'avoir su enchaîner, après un succès éprouvant face au Paris SG, obtenu aux tirs au but mardi en Coupe de la Ligue (0-0, 5-3 t.a.b).

Les hommes de Christophe Galthier ont ainsi contrôlé la première période, procédant par contres face au jeu en première intention des Ajacciens. Si le Corse Belghazouani obligeait Ruffier à une belle parade, le Stéphanois Hamouma voyait, lui, son tir sauvé sur la ligne par Medjani (24).

Dans un match de plus en plus tactique, les efforts physiques de la première période et surtout les 120 minutes jouées mardi par les Stéphanois commençaient à peser lourd.

Les Verts laissaient, peu à peu, l'initiative du jeu aux Corses qui, par intermittence, prenaient le contrôle des opérations tout en se créant de timides occasions par Eduardo de la tête ou Diarra. Cela restait insuffisant pour prendre à revers la meilleure défense du championnat.

Ajaccio, sous l'impulsion d'un Cavalli retrouvé, finissait très fort et gâchait même la balle de match dans les dernières secondes par Sammaritano qui, à la réception d'un centre de Diarra, contrôlait au point de penalty mais manquait le cadre. L'ASSE tenait bon, mais pouvait déplorer de perdre Brandao, victime d'un claquage à un quart d'heure de la fin.

AFP

Première publication : 01/12/2012

  • LIGUE 1

    L'Olympique lyonnais inflige une correction aux Marseillais

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Vahid Halilhodzic plus fort que Zlatan Ibrahimovic !

    En savoir plus

  • LIGUE 1

    La bonne affaire de l'OM, vainqueur de Lille

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)