Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

DÉBAT

Droit d'asile en France : les enjeux de la réforme

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : les négociations de paix au point mort

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : espoir de paix à Brazzaville

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : risque de famine en Casamance

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : les enfants, victimes du conflit

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné!"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

  • Une ville chinoise placée en quarantaine après un cas de peste bubonique

    En savoir plus

  • Au Nigeria, la ville de Kaduna secouée par deux explosions meurtrières

    En savoir plus

  • Ryanair contraint de rembourser à la France 9,6 millions d’euros d’aides publiques

    En savoir plus

  • Immigration et droit d'asile : les projets de réforme du gouvernement

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • Manifester, une liberté qui reste "la règle"... mais sous haute surveillance

    En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costa Concordia

    En savoir plus

Asie - pacifique

Attentat-suicide meurtrier à l'aéroport de Jalalabad

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/12/2012

Plusieurs kamikazes talibans ont attaqué dimanche l'aéroport de Jalalabad, dans l'est de l'Afghanistan, qui abrite une base importante de la force internationale de l'Otan. Au moins cinq Afghans, dont deux civils, ont été tués et 18 blessés.

Au moins cinq Afghans ont été tués et des soldats de l'Otan blessés dimanche dans une attaque d'envergure de plusieurs kamikazes talibans contre l'aéroport de Jalalabad, qui abrite aussi une importante base de la force internationale de l'Otan (Isaf), dans l'est de l'Afghanistan, a-t-on appris de sources concordantes.
              
L'attaque était terminée en milieu de journée selon ces sources.
              
Des hélicoptères de l'Isaf ont tiré sur les assaillants après que le conducteur d'une berline a fait exploser sa bombe dans son véhicule a l'entrée du périmètre de sécurité entourant l'aéroport et que des roquettes et obus de mortiers ont commencé à pleuvoir.
              
D'après Hazrat Hussain Mashriqiwal, un porte-parole de la police de la province du Nangarhar, où se trouve Jalalabad, cinq Afghans (trois gardes et deux civils) ont été tués et 18 blessés (14 gardes et 4 civils), alors que les assaillants ont perdu neuf hommes, dont trois en kamikazes.
              
Les talibans ont revendiqué l'attaque dans un appel téléphonique à l'AFP, affirmant que leurs combattants ont pénétré dans l'aéroport, entouré pourtant de plusieurs rideaux de protection, ce que nie l'Isaf.
              
"Tout ce que nous pouvons pour l'instant rassembler comme renseignements, c'est qu'il y avait au moins trois kamikazes impliqués et peut-être un véhicule piégé", a déclaré à l'AFP un porte-parole de l'Isaf.
              
Après une énorme explosion, l'aéroport a été la cible de tirs de tirs de roquettes, de mortiers et d'armes de petits calibres, a déclaré un garde.
              
Un autre porte-parole de l'Isaf a confirmé que "de multiples explosions" avaient retenti "à proximité de l'aéroport" et que des hélicoptères étaient intervenus "pour répondre à l'attaque".
              
Mais "aucun des assaillants n'a réussi à franchir le périmètre de sécurité", a assuré l'Isaf, ajoutant qu'"un certain nombre de soldats de la coalition avaient été blessés", sans plus de précision.
              
"Ils n'ont pas pu s'approcher des forces de l'Otan. Ils ont été tués entre la première et la deuxième porte", a déclaré un responsable sécuritaire afghan, qui a confirmé la mort de six assaillants, abattus, et de trois gardes.
              
D'après Abdulqahar Balkhi, qui communique pour les talibans sur twitter, au moins deux voitures piégées ont été actionnées par leurs conducteurs à une porte de l'enceinte et à l'intérieur de cette dernière.
              
Les assaillants ont ensuite tiré à l'arme lourde et légère sur des soldats américains, prétend-t-il, même si cette affirmation doit être prise avec beaucoup de précautions, les talibans étant prompts à l'exagération.
              
L'aéroport de Jalalabad abrite l'une des plus importantes bases aériennes de l'Isaf, tenue par l'armée américaine, laquelle compose plus des deux tiers des troupes internationales.
              
Les talibans, depuis qu'ils ont été chassés du pouvoir à la fin 2001 par une coalition internationale menée par les Etats-Unis, mènent une insurrection sous forme de guérilla contre les troupes étrangères et les forces de sécurité afghanes.
              
Malgré un impressionnant dispositif de protection, les talibans ont déjà attaqué à deux reprises l'aéroport de Jalalabad cette année. Le 27 février, un attentat suicide à la voiture piégée avait fait au moins six morts et sept blessés.
              
L'infrastructure avait également été attaquée le 15 avril, jour où les rebelles avaient lancé une attaque coordonnée contre différents objectifs dans le pays, dont la capitale Kaboul.
              
AFP 
 

Première publication : 02/12/2012

  • AFGHANISTAN

    L'armée française quitte la région afghane de la Kapisa

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Attentat-suicide meurtrier dans une mosquée du Nord de l'Afghanistan

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Au moins 14 morts, dont 3 soldats de l’Otan, dans un attentat-suicide

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)