Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

Asie - pacifique

Attentat-suicide meurtrier à l'aéroport de Jalalabad

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/12/2012

Plusieurs kamikazes talibans ont attaqué dimanche l'aéroport de Jalalabad, dans l'est de l'Afghanistan, qui abrite une base importante de la force internationale de l'Otan. Au moins cinq Afghans, dont deux civils, ont été tués et 18 blessés.

Au moins cinq Afghans ont été tués et des soldats de l'Otan blessés dimanche dans une attaque d'envergure de plusieurs kamikazes talibans contre l'aéroport de Jalalabad, qui abrite aussi une importante base de la force internationale de l'Otan (Isaf), dans l'est de l'Afghanistan, a-t-on appris de sources concordantes.
              
L'attaque était terminée en milieu de journée selon ces sources.
              
Des hélicoptères de l'Isaf ont tiré sur les assaillants après que le conducteur d'une berline a fait exploser sa bombe dans son véhicule a l'entrée du périmètre de sécurité entourant l'aéroport et que des roquettes et obus de mortiers ont commencé à pleuvoir.
              
D'après Hazrat Hussain Mashriqiwal, un porte-parole de la police de la province du Nangarhar, où se trouve Jalalabad, cinq Afghans (trois gardes et deux civils) ont été tués et 18 blessés (14 gardes et 4 civils), alors que les assaillants ont perdu neuf hommes, dont trois en kamikazes.
              
Les talibans ont revendiqué l'attaque dans un appel téléphonique à l'AFP, affirmant que leurs combattants ont pénétré dans l'aéroport, entouré pourtant de plusieurs rideaux de protection, ce que nie l'Isaf.
              
"Tout ce que nous pouvons pour l'instant rassembler comme renseignements, c'est qu'il y avait au moins trois kamikazes impliqués et peut-être un véhicule piégé", a déclaré à l'AFP un porte-parole de l'Isaf.
              
Après une énorme explosion, l'aéroport a été la cible de tirs de tirs de roquettes, de mortiers et d'armes de petits calibres, a déclaré un garde.
              
Un autre porte-parole de l'Isaf a confirmé que "de multiples explosions" avaient retenti "à proximité de l'aéroport" et que des hélicoptères étaient intervenus "pour répondre à l'attaque".
              
Mais "aucun des assaillants n'a réussi à franchir le périmètre de sécurité", a assuré l'Isaf, ajoutant qu'"un certain nombre de soldats de la coalition avaient été blessés", sans plus de précision.
              
"Ils n'ont pas pu s'approcher des forces de l'Otan. Ils ont été tués entre la première et la deuxième porte", a déclaré un responsable sécuritaire afghan, qui a confirmé la mort de six assaillants, abattus, et de trois gardes.
              
D'après Abdulqahar Balkhi, qui communique pour les talibans sur twitter, au moins deux voitures piégées ont été actionnées par leurs conducteurs à une porte de l'enceinte et à l'intérieur de cette dernière.
              
Les assaillants ont ensuite tiré à l'arme lourde et légère sur des soldats américains, prétend-t-il, même si cette affirmation doit être prise avec beaucoup de précautions, les talibans étant prompts à l'exagération.
              
L'aéroport de Jalalabad abrite l'une des plus importantes bases aériennes de l'Isaf, tenue par l'armée américaine, laquelle compose plus des deux tiers des troupes internationales.
              
Les talibans, depuis qu'ils ont été chassés du pouvoir à la fin 2001 par une coalition internationale menée par les Etats-Unis, mènent une insurrection sous forme de guérilla contre les troupes étrangères et les forces de sécurité afghanes.
              
Malgré un impressionnant dispositif de protection, les talibans ont déjà attaqué à deux reprises l'aéroport de Jalalabad cette année. Le 27 février, un attentat suicide à la voiture piégée avait fait au moins six morts et sept blessés.
              
L'infrastructure avait également été attaquée le 15 avril, jour où les rebelles avaient lancé une attaque coordonnée contre différents objectifs dans le pays, dont la capitale Kaboul.
              
AFP 
 

Première publication : 02/12/2012

  • AFGHANISTAN

    L'armée française quitte la région afghane de la Kapisa

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Attentat-suicide meurtrier dans une mosquée du Nord de l'Afghanistan

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Au moins 14 morts, dont 3 soldats de l’Otan, dans un attentat-suicide

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)