Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"Trump souhaite toujours une solution à deux États", selon Riyad

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mariana", blessures chiliennes

En savoir plus

FOCUS

Niger : Agadez, perle du désert devenue hub migratoire

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Morales : "Le retrait des États-Unis de l'accord de Paris, un signe de mépris"

En savoir plus

FACE À FACE

La droite est-elle de retour avec Laurent Wauquiez ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

France : coup d'envoi de la réforme de l'assurance-chômage

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Une femme "moderne" ne peut pas être victime de violences conjugales"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'argent, tabou des députés"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Climat : faut-il encore rappeler l'urgence de la situation?

En savoir plus

EUROPE

Bersani s'impose à la tête de la gauche italienne

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/12/2012

Le secrétaire général du Parti démocrate, Pierluigi Bersani, a été désigné candidat du centre gauche italien pour les élections législatives de 2013 après avoir largement battu le jeune maire de Florence, Matteo Renzi, au second tour des primaires.

Le chef du Parti démocrate (PD), Pierluigi Bersani, a été élu dimanche candidat du centre gauche italien au poste de chef du gouvernement aux élections en 2013, battant au second tour des primaires son adversaire Matteo Renzi, selon des résultats partiels.

M. Bersani a remporté 61,5% des voix contre 38,5% à son adversaire après le dépouillement des suffrages dans 1.732 bureaux de vote représentant 18,7% du total, a indiqué le Comité organisateur des primaires.

Ces chiffres sont identiques à un sondage publié quelques minutes plus tôt et représentent une large victoire qui a d'ailleurs été immédiatement reconnue par M. Renzi.

"Il était justifié de tenter ma chance et cela a été beau de le faire avec vous. Merci de tout mon coeur à vous tous", a écrit Matteo Renzi sur tweetter en s'adressant à ses partisans.

Ces chiffres provisoires sont susceptibles d'évoluer au cours de la soirée, mais ne devraient pas modifier l'issue du scrutin.

M. Bersani a donc de bonnes chances de succéder, en 2013 aux législatives prévues entre mars et avril, à l'actuel chef du gouvernement Mario Monti, tous les sondages donnant depuis des mois le PD en tête des intentions de vote.
 

AFP

Première publication : 02/12/2012

  • ITALIE

    Législatives de 2013 : les sympathisants de gauche appelés à désigner leur leader

    En savoir plus

  • ITALIE

    "Silvio Berlusconi a perdu la main"

    En savoir plus

  • ITALIE

    Berlusconi se sent "obligé" de rester en politique après sa condamnation

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)