Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Micmac au PS"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Primaire PS : Cafouillage autour de la participation

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Dominique Dalcan, pionnier de la French touch

En savoir plus

FOCUS

Irak : à Mossoul, avec les forces spéciales françaises

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Trump lance son offensive protectionniste

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump à la Maison-Blanche: ça commence mal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Primaire: la gauche regarde ailleurs"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Autriche : Alexander Van Der Bellen s'installe à la tête du pays

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Syrie : nouveau round de négociations à Astana

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 03/12/2012

"A force de vouloir plaire à tous, il risque de ne plus plaire à personne"

Presse française, Lundi 3 décembre. Au menu de la presse française ce matin, la reprise du feuilleton à l’UMP, malgré le nouvel ultimatum de Nicolas Sarkozy, et l’abandon du projet de nationalisation du site sidérurgique de Florange, qui fragilise un Arnaud Montebourg déjà en mauvaise posture.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Au menu de la revue de presse française ce matin, la suite du feuilleton à l’UMP.
 
La trêve annoncée, espérée, n’aura finalement pas lieu. La guerre Copé/ Fillon est «(re)déclarée», titre 20 minutes. Jean-François Copé vient de proposer d’organiser un référendum pour éventuellement remettre son mandat en jeu, mais seulement après les municipales, soit en 2014. Une proposition qui ne convient pas à François Fillon, qui veut, quant à lui, un référendum «dans des délais raisonnables». Bref,  l’ultimatum de Nicolas Sarkozy n’a visiblement pas produit l’effet escompté.
 
 
Le Figaro qui revient aussi ce matin sur les déboires du ministre Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif désavoué en fin de semaine dernière sur le dossier ArcelorMittal. Finalement, son projet de nationaliser le site de Florange n’a pas été retenu. «Le cas Montebourg» fragilise Hollande, estime le Figaro. Le journal ironise sur ce président qui «a d’abord semblé donner raison à son démondialisateur de ministre pour, à la fin des fins, lui donner tort et mettre sur la table une solution qui ne satisfait personne». François Hollande auquel le journal enjoint ce matin «de dire qui il est, ce qu’est la réalité du monde, ce qu’est l’intérêt de la France, et ce qu’il souhaite faire vraiment. (Car) le hollandisme, avec ses usines à gaz industrielles et ses alchimies politiques ardues, a un vrai problème avec la vie: à force de vouloir plaire à tout le monde, il risque de ne plus plaire à personne».
 
Arnaud Montebourg et ses états d’âme, qu’on retrouve à la Une de Libération. «Le jour où Montebourg a voulu démissionner», «un récit exclusif», promet Libé, pour qui le « clash désormais public qui oppose Arnaud Montebourg à Jean-Marc Ayrault est surtout  la manifestation d’ «un débat séculaire qui a traversé la gauche et le mouvement ouvrier sur les modalités de la transformation sociale».
 
Manifestation d’un «débat» pour Libé, l’abandon du projet de nationalisation est perçu  comme une «trahison» par les salariés de Florange. Les sidérurgistes, qui espéraient que le gouvernement parviendrait à faire plier Mittal se sentent aujourd’hui «trompés», malgré ses promesses, d’après l’Humanité. Le journal explique que le Premier ministre a «refroidi» Florange, et raconte que le gouvernement «a calé devant M.Mittal, ses appétits de dividendes et son goût pour les promesses qui s’évaporent» - et il ne s’agirait pas que de ça, selon l’Huma, qui rappelle que «la sidérurgie est une industrie stratégique qui en conditionne bien d’autres, et en premier lieu, l’automobile».
 
A noter également, à la Une du Parisien, un appel lancé par Cécile Duflot à l’Eglise de France. La ministre du Logement demande à l’évêché de Paris de bien vouloir mettre à la disposition des plus pauvres ses bâtiments inutilisés à Paris. Cécile Duflot menace même désormais de faire réquisitionner les logements vides de la capitale.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

24/01/2017 Revue de presse française

"Micmac au PS"

Au menu de cette revue de presse française, mardi 24 janvier, les questions sur le «cafouillage» autour des résultats du premier tour de la primaire de la gauche. Benoît Hamon...

En savoir plus

23/01/2017 Revue de presse internationale

"Trump à la Maison-Blanche: ça commence mal"

Au menu de cette revue de presse internationale, lundi 23 janvier, les négociations entre les rebelles et le régime syrien, qui s’ouvrent aujourd’hui à Astana. Le premier...

En savoir plus

23/01/2017 Revue de presse française

"Primaire: la gauche regarde ailleurs"

Au menu de cette revue de presse française, lundi 23 janvier, les résultats du premier tour de la primaire de la gauche. Benoît Hamon arrive en tête, devant Manuel Valls – deux...

En savoir plus

20/01/2017 Donald Trump

"C'est parti pour le show"

Toute la presse française titre ce matin, presque sans exception, sur l’investiture de Donald Trump. Les journaux reviennent également sur le dernier débat avant le premier tour...

En savoir plus

20/01/2017 Donald Trump

"Du neuf dans un nouveau monde"

La presse mondiale revient ce matin évidemment sur l’investiture de Donald Trump. La situation en Gambie n’est toutefois pas oubliée.

En savoir plus