Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DUEL DE L’ÉCO

Brexit : et s'il n'avait pas lieu ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

LES OBSERVATEURS S'ENGAGENT : METTRE EN AVANT LES ACTIONS POSITIVES

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Stanley Johnson : "Pour moi, Boris a fait une campagne exceptionnelle !"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : les lendemains qui déchantent pour l'Europe ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Quelles conséquences à la dégradation de la note britannique ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

LafargeHolcim va enquêter sur son usine en Syrie

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Royaume désuni"

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit : à quand la suite ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit : à quand la suite ? (Partie 1)

En savoir plus

Asie - pacifique

Entretien : Ai Weiwei, l'artiste qui défie le pouvoir chinois

© Capture FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/12/2012

Le journaliste de FRANCE 24, Joris Zylberman, a rencontré à Pékin Ai Weiwei, quelques jours avant la sortie en Europe d'un documentaire sur cet artiste, régulièrement inquiété par le régime chinois.

L'artiste mondialement connu Ai Weiwei fait l'objet d'un documentaire (Ai Weiwei : never sorry), qui sera présenté en compétition officielle lors du prochain festival de Berlin, en février 2013.

À cette occasion, le correspondant de FRANCE 24 en Chine, Joris Zylberman, est parvenu à décrocher un entretien avec celui qui est toujours surveillé de près par les autorités chinoises.

En 2011, il a passé 81 jours en détention après des accusations de fraude fiscale. Aujourd'hui privé de passeport, il profite d'Internet et de son compte Twitter pour communiquer avec le monde extérieur.  "Je n’ai jamais vu mon activisme comme un activisme politique. En tant qu'artiste je me dois de défendre ma liberté d’expression", explique-t-il à FRANCE 24.

Première publication : 03/12/2012

  • CHINE

    Qui sont les nouveaux dirigeants chinois ?

    En savoir plus

  • CHINE

    Le PCC achève son congrès et consacre son nouveau leader Xi Jinping

    En savoir plus

  • CHINE

    Devant le PCC, Hu Jintao dénonce un pays gangréné par la corruption

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)