Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Plan d'économies de Valls : la France sur la voie de la stabilité ? (Partie 1)

En savoir plus

SUR LE NET

Ukraine : une carte de visite détournée sur Twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes : toujours les mêmes ?

En savoir plus

FOCUS

Copenhague veut gérer la distribution de cannabis

En savoir plus

DÉBAT

Fatah / Hamas : Peut-on croire à la réconciliation ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Économies : le plan Valls fait débat au sein de la majorité

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Peintures millénaires taguées en Libye et les États-Unis à tous prix pour les ados latinos

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Un tatouage offensant

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'accord de libre-échange transpacifique en danger

En savoir plus

  • Les frères ennemis Hamas et Fatah scellent leur réconciliation

    En savoir plus

  • Thomas Piketty, l'économiste français superstar aux États-Unis

    En savoir plus

  • Real Madrid - Bayern Munich : suivez le match en direct

    En savoir plus

  • Djihadistes français en Syrie : le réveil tardif de la France

    En savoir plus

  • RD Congo : plus de 50 morts dans un accident de train

    En savoir plus

  • Erdogan présente ses condoléances aux petits-enfants d'Arméniens tués en 1915

    En savoir plus

  • Cinéma : “Noor”, le transsexuel pakistanais qui voulait redevenir un homme

    En savoir plus

  • Un entraîneur de foot français porte plainte contre l’émir du Qatar

    En savoir plus

  • Ces islamistes du Mujao qui considèrent la France comme leur ennemie

    En savoir plus

  • Le mariage pour tous fête son premier anniversaire

    En savoir plus

  • Le patron du Facebook russe s’exile pour échapper à l'œil de Moscou

    En savoir plus

  • Pourquoi Kiev peine à relancer son offensive anti-séparatiste

    En savoir plus

  • La Game Boy, pop star des années 90, fête ses 25 ans

    En savoir plus

  • Le Brésil organise un sommet de l'Internet pour l'ère post-Snowden

    En savoir plus

  • En images : scènes de guerre urbaine à Copacabana

    En savoir plus

  • Paris dévoile sa feuille de route économique jusqu'en 2017

    En savoir plus

  • En images : le "fail" de la police de New York sur Twitter

    En savoir plus

  • Gilberto Rodrigues Leal, un retraité passionné de voyages

    En savoir plus

FRANCE

Le procès de L'Arche de Zoé s'est ouvert à Paris

©

Vidéo par France 3

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/12/2012

Le procès des membres de l'association L'Arche de Zoé, jugés pour avoir tenté en 2007 de faire venir du Tchad en France 103 enfants présentés comme des orphelins du Darfour, s'est ouvert à Paris, en l'absence des deux principaux protagonistes.

Le procès de l'Arche de Zoé, association qui avait tenté en 2007 d'exfiltrer 103 enfants présentés comme des orphelins du Darfour, s'est ouvert lundi devant le tribunal correctionnel de Paris en l'absence des deux principaux protagonistes du dossier.

Eric Breteau, président de l'association humanitaire, et sa compagne Emilie Lelouch avaient fait savoir qu'ils refusaient de comparaître pour "exercice illicite de l'activité d'intermédiaire pour l'adoption", "aide au séjour irrégulier" et "escroquerie" au préjudice des 358 familles accueillantes.

Une absence déplorée par la présidente, soulignant que les autres membres de cette "Arche qui s'est transformée en galère" s'étaient eux déplacés. Deux avocats de parties civiles ont jugé indispensable leur présence au procès, l'un d'eux demandant à la justice d'employer "tous les moyens pour qu'ils soient présents à ce procès".

Les quatre autres prévenus - le médecin Philippe van Winkelberg, le logisticien Alain Péligat, la journaliste Agnès Pelleran et Christophe Letien, un membre de l'association resté en France - se sont avancés à l'appel de leur nom.

Assailli par les journalistes à son arrivée au palais de justice de Paris, Alain Péligat a simplement déclaré qu'il avait "hâte d'en finir".

"Ce que je veux, c'est prouver ma bonne foi", a expliqué Philippe Van Winkelberg, assurant que les enfants leur ont été présentés comme des orphelins du Darfour.

Nathalie Parent, présidente de Enfance et famille d'adoption
Venue de Nantes, Cécile Herdy, l'une des parties civiles qui espérait adopter un enfant, a déploré l'absence des deux principaux prévenus. "Il faut que nous soyons reconnus comme victimes et non comme coupables", a-t-elle déclaré, expliquant ressentir "beaucoup d'émotion, et un peu de colère".

Me Eric Dupond-Moretti, avocat de parties civiles, a souligné la "souffrance" de ceux qui espéraient un enfant, qui avaient préparé la "chambre" ou la "layette". Il a dénoncé un "fond d'escroquerie et de manoeuvres", d"incompétence au mieux, d'inconséquence au pire" et une "exploitation scandaleuse de l'humanitaire".

Une psychologue qui était en soutien des équipes médicales, prénommée Nathalie, a tenu à souligner que ces bénévoles "se sont fait manipuler", dans un "montage très intelligent", "astucieux", "basé sur l'urgence de la mission" et le "péril imminent" qu'auraient couru les enfants.

Eric Breteau avait "toujours dit" que l'opération était "légale" et "soutenue par le gouvernement français", a-t-elle ajouté.

 

Première publication : 03/12/2012

  • HUMANITAIRE

    L'Arche de Zoé : l'État tchadien réclame 3,6 millions d'euros à un médecin

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)