Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Combien de rêves naufragés?"

En savoir plus

  • En direct : Manuel Valls en quête de confiance face aux députés

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Ligue des champions : un Monaco diminué retrouve l'Europe dix ans après

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

    En savoir plus

  • Ebola : Obama envoyent 3 000 soldats en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

EUROPE

@pontifex, alias Benoît XVI, fait son entrée sur Twitter

© AFP (Archive)

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/12/2012

À 85 ans, Benoît XVI a ouvert un compte sur le réseau social Twitter sous l'adresse @pontifex. Le pape enverra son premier tweet le 12 décembre à des millions d'utilisateurs catholiques, pour la fête de Notre-Dame de Guadalupe.

Benoît XVI a son propre compte twitter, @pontifex, d'où il enverra un premier tweet le 12 décembre: le Vatican s'est ouvert à cette nouvelle voie de transmission immédiate du message catholique à des millions d'utilisateurs, en majorité jeunes, dans le monde entier.
              
"Les premiers tweets seront des réponses à des questions posées au pape sur la foi, le public pouvant envoyer ces questions dès maintenant" au Vatican, a annoncé lundi Greg Burke, conseiller en communication du Vatican, lors d'une conférence de présentation, en présence de nombreux journalistes.
              
Le premier tweet, rédigé en anglais, sera lancé en direct vers midi par le pape lors de l'audience générale du mercredi 12 décembre, a précisé le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi.
              
Une heure après l'annonce de l'adresse du compte du pape, 20.000 personnes s'étaient déjà inscrites pour le suivre ("followers").
              
Les tweets seront aussi rédigés en espagnol (@pontifex_es), italien (@pontifex_it), portugais (@pontifex_pt), français (@pontifex_fr), allemand (@pontifex_de), polonais (@pontifex_pl) et arabe (@pontifex_ar). D'autres langues suivront.
              
Selon l'archevêque Claudio Maria Celli, président du Conseil pontifical des communications sociales, la présence sur Twitter de Benoît XVI s'explique par son "désir d'entrer en dialogue respectueux avec les hommes et les femmes de ce temps, là où ils se trouvent".
              
Interrogé sur les risques de réactions hostiles sur Twitter, M. Burke a souligné que Twitter est "un libre marché des idées et c'est une bonne chose". Le pape "enverra des perles de sagesse que lui inspirera son coeur", a-t-il assuré.
              
Les abonnés devront faire attention à la "certification" du site pour vérifier qu'il s'agit de vrais messages de Benoît XVI, a précisé M. Burke, en relevant qu'il y aurait toujours des "parodies" pour se moquer du pape, mais aussi des tweets qui "paraissent officiels" et qui sont des faux.
              
"L'Eglise ne se plie-t-elle pas excessivement aux nouvelles technologies? Comment est-il possible de réduire le pape à 140 signes?": ces questions souvent posées au Vatican sont légitimes, selon Mgr Celli. Mais il est nécessaire, selon lui, de "semer sur le chemin de l'homme des étincelles de vérité" en cette Année de la foi.
              
Les tweets, rédigés à la Secrétairerie d'Etat mais qui auront l'imprimatur du pape, reprendront ensuite en 140 signes la quintessence des catéchèses qu'il donne lors des audiences hebdomadaires du mercredi.
              
Le 27 juin 2011, Benoît XVI avait rédigé un message sur Twitter sur un compte ouvert par le Saint-Siège, à l'occasion du lancement de "www.news.va", premier portail multimédia du Vatican en plusieurs langues.
              
Le jésuite Antonio Spadaro, directeur de la revue jésuite Civilta Cattolica, et un des premiers dans l'Eglise à tweeter, a comparé l'évènement au premier message radio de Pie XI le 12 février 1931, en soulignant que l'Eglise est fondamentalement ouverte aux nouveaux moyens de communications qui lui permettent de transmettre l'Evangile.
              
"Déjà Pie XI parlait d'une technologie au service de la relation et non de la simple propagande", a-t-il observé sur le site Cyber Teologia.
              
"Les réseaux sociaux sont de vrais lieux du sens", a-t-il commenté, "où les gens partagent leur vie, les désirs les meilleurs et les pires, les demandes et les réponses".
              
Plusieurs cardinaux et évêques tweetent déjà comme le cardinal-archevêque de New York Timothy Dolan (61.500 "followers"), le cardinal italien Gianfranco Ravasi, président du Conseil pontifical de la culture (26.000 "followers").
              
Le pape allemand, Joseph Ratzinger, qui a fait de la "Nouvelle évangélisation" des sociétés déchristianisées une priorité, a manifesté une approche positive des moyens de communication et modernisé les médias du Vatican.

AFP 

Première publication : 03/12/2012

  • VATICAN

    L'informaticien du "Vatileaks" condamné à la prison avec sursis

    En savoir plus

  • VATICAN

    Une vidéo sur l'islam embarrasse le Vatican

    En savoir plus

  • FRANCE

    Sur Twitter, les partisans du mariage gay contre-attaquent avec sarcasme

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)