Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Algérie: un terrorisme pas si "résiduel"

En savoir plus

DÉBAT

Sommet de l'ONU sur le climat : nouvelle conférence, nouvel élan ?

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État islamique : la coalition passe à l'offensive

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Algérie : un Français enlevé par un groupe lié à l'organisation de l'EI

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Couple franco-allemand : la cigale et la fourmi ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Nicole Garcia, actrice et réalisatrice accomplie

En savoir plus

FOCUS

L'Afrique à Paris !

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : longtemps frileuse, la Turquie prête à s'engager

    En savoir plus

  • Les Français jihadistes présumés sont rentrés de Turquie sans être arrêtés

    En savoir plus

  • Course contre la montre pour retrouver l’otage français en Algérie

    En savoir plus

  • Frappes contre l’EI en Syrie : "Ce n'est pas le combat de l'Amérique seule"

    En savoir plus

  • Arab Bank reconnue coupable d'avoir financé des terroristes

    En savoir plus

  • Emma Watson, féministe engagée et menacée

    En savoir plus

  • Rama Yade : "C'est une guerre entre la civilisation et la barbarie"

    En savoir plus

  • Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

    En savoir plus

  • Poucettes, matraques à pointes : le marché de la torture "made in China"

    En savoir plus

  • Les lycéennes et collégiennes turques autorisées à porter le voile islamique

    En savoir plus

  • Droit à l'avortement : le gouvernement espagnol abandonne son projet de loi

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

Moyen-orient

L'ONU suspend ses opérations en Syrie

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/12/2012

Les Nations unies vont évacuer 25 membres "non essentiels" de leurs équipes présentes en Syrie. Les employés restant devront désormais limiter leurs déplacements en raison des dégradations des conditions de sécurité.

Les Nations unies ont décidé de suspendre leurs opérations en Syrie et de retirer leur "personnel non essentiel" du pays en raison de la dégradation de la sécurité, a indiqué lundi le porte-parole de l'ONU Martin Nesirky.

L'ONU "va suspendre ses missions dans le pays jusqu'à nouvel ordre", a-t-il déclaré. Il a également confirmé le retrait du pays du personnel humanitaire non essentiel.

Une agence de presse de l'ONU avait auparavant annoncé le départ dès cette semaine de 25 personnes sur une centaine que compte ce personnel international.

Selon IRIN, qui dépend du Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA), l'ONU a aussi décidé de suspendre tous les déplacements en dehors de Damas et de retirer certaines de ses agences de la ville d'Alep (nord), théâtre de combats entre l'armée syrienne et les opposants.

AFP

 

Première publication : 03/12/2012

  • SYRIE

    Violents combats autour de l’aéroport de Damas

    En savoir plus

  • SYRIE

    L'aide versée à l'opposition syrienne soupçonnée de financer des achats d'armes

    En savoir plus

  • SYRIE

    La possession de missiles sol-air par l'ASL, un tournant dans la crise ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)