Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

FOCUS

À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ioannis Kasoulides, ministre chypriote des Affaires étrangères

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève entre dans sa deuxième semaine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La revanche de David Cameron"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

SUR LE NET

Le "Blood Bucket Challenge", nouvelle tendance en Ukraine

En savoir plus

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

  • Vidéo : les villages repris à l'EI portent les stigmates des combats

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Foot européen : le Real cartonne, Manchester United sombre

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

  • Ebola : pourquoi les femmes sont-elles les premières victimes du virus ?

    En savoir plus

  • Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

    En savoir plus

  • Ligue 1 : l’OM vire en tête, Paris cale encore

    En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

  • Syrie : plus de 100 000 Kurdes ont fui en Turquie l'avancée de l'EI

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Ebola : après trois jours de confinement, la vie reprend en Sierra Leone

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

Moyen-orient

Les Amis du peuple syrien veulent porter leurs efforts sur la politique et l'humanitaire

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/12/2012

Selon Saad Eddine el-Othmani, le chef de la diplomatie marocaine, lors de la prochaine réunion des Amis du peuple syrien prévue à Marrakech le 12 décembre, les discussions porteront sur deux aspects : politique et humanitaire.

La réunion du groupe des Amis du peuple syrien prévue le 12 décembre à Marrakech comportera un volet politique, avec la volonté d'appuyer la coalition de l'opposition syrienne, mais également humanitaire, compte tenu du "drame" vécu par la population, a déclaré lundi le chef de la diplomatie marocaine.

"Il y a deux niveaux, le premier politique, le deuxième humanitaire", a affirmé à la chaîne de télévision France 24 le ministre marocain des Affaires étrangères, Saad Eddine El-Othmani.

Sur le plan politique, il s'agira "de soutenir par cette réunion la coordination nationale des forces de l'opposition syrienne", qui "rassemble des personnalités, des fractions de l'opposition très élargie" et constitue "un interlocuteur très crédible pour la communauté internationale", a-t-il expliqué.

"Mais on va aussi discuter du côté humanitaire, de l'aide internationale pour les réfugiés dans les pays du voisinage" et du soutien au Haut commissariat aux réfugiés (HCR) pour "subvenir aux besoins des déplacés", a ajouté M. Othmani.

"Il y a un drame humanitaire sur le terrain, il faut faire des efforts (...). On veut améliorer l'aide internationale au peuple syrien", a-t-il insisté.

La réunion de Marrakech sera la 4e du groupe des Amis du peuple syrien au niveau ministériel, la première depuis celle qui avait lieu à Paris en juillet.

Une centaine de délégations, dont "une soixantaine de ministres ou vice-ministres", doivent y participer, a noté le chef de la diplomatie marocaine. La secrétaire d'Etat Hillary Clinton est notamment annoncée.

Fin novembre s'est tenue au Japon une réunion du groupe de travail des "Amis du peuple syrien", qui a appelé à un embargo pétrolier contre le régime de Bachar al-Assad, tout en disant redouter une extension du conflit "à toute la région".

Sur le terrain, l'ONU a annoncé lundi qu'elle suspendait ses opérations en Syrie en raison de la dégradation de la sécurité dans le pays. La Jordanie a de son côté affirmé qu'elle comptait sur son sol plus de 250.000 réfugiés syriens.

AFP

Première publication : 04/12/2012

  • SYRIE

    L'ONU suspend ses opérations en Syrie

    En savoir plus

  • SYRIE

    Le régime syrien rétablit Internet après 3 jours de blackout

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)