Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

Moyen-orient

Les Amis du peuple syrien veulent porter leurs efforts sur la politique et l'humanitaire

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/12/2012

Selon Saad Eddine el-Othmani, le chef de la diplomatie marocaine, lors de la prochaine réunion des Amis du peuple syrien prévue à Marrakech le 12 décembre, les discussions porteront sur deux aspects : politique et humanitaire.

La réunion du groupe des Amis du peuple syrien prévue le 12 décembre à Marrakech comportera un volet politique, avec la volonté d'appuyer la coalition de l'opposition syrienne, mais également humanitaire, compte tenu du "drame" vécu par la population, a déclaré lundi le chef de la diplomatie marocaine.

"Il y a deux niveaux, le premier politique, le deuxième humanitaire", a affirmé à la chaîne de télévision France 24 le ministre marocain des Affaires étrangères, Saad Eddine El-Othmani.

Sur le plan politique, il s'agira "de soutenir par cette réunion la coordination nationale des forces de l'opposition syrienne", qui "rassemble des personnalités, des fractions de l'opposition très élargie" et constitue "un interlocuteur très crédible pour la communauté internationale", a-t-il expliqué.

"Mais on va aussi discuter du côté humanitaire, de l'aide internationale pour les réfugiés dans les pays du voisinage" et du soutien au Haut commissariat aux réfugiés (HCR) pour "subvenir aux besoins des déplacés", a ajouté M. Othmani.

"Il y a un drame humanitaire sur le terrain, il faut faire des efforts (...). On veut améliorer l'aide internationale au peuple syrien", a-t-il insisté.

La réunion de Marrakech sera la 4e du groupe des Amis du peuple syrien au niveau ministériel, la première depuis celle qui avait lieu à Paris en juillet.

Une centaine de délégations, dont "une soixantaine de ministres ou vice-ministres", doivent y participer, a noté le chef de la diplomatie marocaine. La secrétaire d'Etat Hillary Clinton est notamment annoncée.

Fin novembre s'est tenue au Japon une réunion du groupe de travail des "Amis du peuple syrien", qui a appelé à un embargo pétrolier contre le régime de Bachar al-Assad, tout en disant redouter une extension du conflit "à toute la région".

Sur le terrain, l'ONU a annoncé lundi qu'elle suspendait ses opérations en Syrie en raison de la dégradation de la sécurité dans le pays. La Jordanie a de son côté affirmé qu'elle comptait sur son sol plus de 250.000 réfugiés syriens.

AFP

Première publication : 04/12/2012

  • SYRIE

    L'ONU suspend ses opérations en Syrie

    En savoir plus

  • SYRIE

    Le régime syrien rétablit Internet après 3 jours de blackout

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)