Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

  • L'Australie déjoue des meurtres projetés par l'État islamique

    En savoir plus

  • Ebola : la Française contaminée bientôt rapatriée à Paris

    En savoir plus

SPORT

En direct : le PSG affronte Porto sur fond de crise

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/12/2012

En pleine crise interne après une série de résultats décevants, le PSG espère ne pas connaître un nouveau trou d'air mardi, au Parc des Princes, à l'heure de disputer au FC Porto la première place du groupe A de la Ligue des champions.

En l'espace d'une semaine, le Paris Saint-Germain a beaucoup perdu. Les résultats récents des Parisiens sont en effet à mille lieux des ambitions des investisseurs qataries propriétaires du club (quatre points en cinq matchs de championnat, élimination en Coupe de la Ligue). Après 15 journées, le club de la capitale pointe à une quatrième place indigne de ses moyens et de ses ambitions, à cinq points de Lyon et à trois de Marseille.

En perdant sur tous ces tableaux, le PSG a beaucoup écorné son image et à voir avec quelle facilité il se fait bousculer par beaucoup plus petit que lui, le constat s'impose de lui-même : il n'est pas l'épouvantail annoncé.

"En ce moment, c'est toute l'équipe qui m'énerve. Ce n'est pas possible de perdre trois fois en cinq matches", a expliqué Carlo Ancelotti à l’issue de la défaite parisienne à Nice avant de promettre des "solutions radicales", sans plus de détails. "J'ai l'impression que les joueurs ne sont pas encore focalisés sur le projet du club. Prendre quatre points sur quinze ce n'est pas normal pour une équipe qui veut gagner."

Heureusement pour le PSG, mardi soir, le seul enjeu sera d'attribuer la première place du groupe A de la Ligue des Champions, qui permet en général d'avoir un tirage au sort plus clément en huitième de finale et de recevoir lors du match retour. Cette rencontre sans véritable pression sonne donc comme une occasion en or de se rassurer pour le PSG. Car Carlo Ancelotti semble de moins en moins irréprochable aux yeux des actionnaires qataris où son coaching, sa gestion du vestiaire et les mauvais résultats commencent à agacer. Et à Doha, on prépare, semble-t-il, déjà l'avenir.

"Tout le monde est aussi sûr que cela va changer"

"Quelquefois, la critique est méritée", a indiqué lundi en conférence de presse le technicien italien. "Nous ne faisons pas un très bon début de saison et tout le monde au PSG est désolé. Mais tout le monde est aussi sûr que cela va changer", a-t-il poursuivi. Son défenseur Maxwell est sur la même longueur d'onde. "La critique est toujours présente dans le foot. Nous, on essaye de s'améliorer chaque jour. Nous sommes bien conscients que nous sommes loin des exigences mais nous allons prendre nos responsabilités pour les assumer", a résumé le latéral brésilien.

Seule une victoire permettrait aux Parisiens de finir en tête du groupe A, et c'est sans doute aussi le seul résultat qui offrirait un peu de paix à Ancelotti et à Leonardo, le directeur sportif, au moins jusqu'au match de samedi contre Evian-Thonon en championnat.

La principale raison d'espérer côté parisien est justement que le club parisien, où certains joueurs pensent peut-être que le championnat n'est pas assez bien pour eux, a pour l'instant été bien meilleur sur la scène européenne, avec notamment de bonnes prestations contre Kiev (4-1) ou Zagreb (4-0). Mais le principal motif d'inquiétude est à chercher dans le souvenir du match aller.

Remporté par Porto sur un score étriqué (1-0) mais au bout d'un match archi-dominé par les coéquipiers de Lucho Gonzalez, il avait cruellement mis en lumière la différence entre une équipe rodée à la grande Europe, soudée collectivement, et l'addition d'individualités qui tient lieu d'équipe au PSG.

Avec un Parc des Princes qui devrait accueillir au moins 10.000 supporteurs portugais et qui pourrait rapidement basculer en cas de mauvaise prestation de Thiago Silva et des siens, cette finale à l'enjeu supposément limité pourrait donc prendre des airs de traquenard pour les Parisiens. Les Portugais sont en plus en grande forme et étaient encore invaincus cette saison jusqu'à vendredi et une défaite en Coupe du Portugal face à Braga (2-1), avec une équipe très remaniée. 

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 04/12/2012

  • FOOTBALL

    Vahid Halilhodzic plus fort que Zlatan Ibrahimovic !

    En savoir plus

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Blaise Matuidi : "Zlatan est un joueur exceptionnel !"

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : festival offensif du PSG face à Zagreb

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)