Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

DÉBAT

La capitale française fait-elle le pari des arts ?

En savoir plus

DÉBAT

L'Allemagne à la rescousse du budget français ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque Mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Drame du "cercueil volant" en Côte d'Ivoire et un riche couple sauve des migrants en mer

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Traité transatlantique : les consommateurs lésés ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Dacian Ciolos, commissaire européen à l'Agriculture et au Développement rural

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le hip-hop fusion à la française

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 06/12/2012

Équateur : un blogueur libéré avec le soutien des internautes

La mobilisation des internautes équatoriens permet d’obtenir la libération d’un blogueur. L’annonce de la grossesse de Kate Middleton enflamme la Toile. Et le footballeur américain Tim Tebow soutient un lycéen endeuillé.

Équateur : un blogueur libéré avec le soutien des internautes

À peine sorti de prison, Paul Moreno a tenu à remercier les internautes qui l’ont soutenu dans ce message publié sur Twitter. Ce blogueur équatorien, connu sous le pseudonyme de Paul Coyote, avait été arrêté la semaine dernière pour avoir piraté des informations sur le président Rafael Correa.

Sur son blog, il explique en effet avoir réussi à créer un compte au nom du chef d’Etat sur le site « Dataseguro », un portail officiel qui permet à tout citoyen d’accéder à ses dossiers personnels au sein des différents services du gouvernement. Pour cela, le blogueur dit avoir utilisé des informations disponibles librement sur le web, comme la date de naissance du président, et deviné facilement un code figurant sur sa carte d’identité.

Une démarche qui était destinée à alerter les autorités sur les failles de sécurité dans le système d’identification du site. Mais contrairement à ses attentes, Paul Moreno a été arrêté, ce qui a suscité une vague d’indignation sur les réseaux sociaux. De nombreux internautes se sont en effet rapidement mobilisés pour appeler à la libération du « Coyote ».

Une campagne au cours de laquelle des pirates informatiques ont également lancé une vague de cyberattaques contre des sites officiels pour dénoncer son arrestation.

Finalement, Rafael Correa est intervenu en personne en ordonnant la libération du blogueur, qui a donc été relâché lundi. Et affirmant qu’il n’avait rien à cacher, le président équatorien a même invité Paul Moreno à mettre en ligne toutes les informations qu’il a pu obtenir à son sujet.

 

La grossesse de Kate Middleton enflamme la Toile

Les réactions sur la Toile ne se sont pas faites attendre après l’annonce lundi que le prince William et son épouse Kate attendaient un enfant. Une nouvelle qui a instantanément enflammé le web et qui est depuis un des sujets les plus discutés par les internautes.

Des milliers d’utilisateurs des réseaux sociaux ont en effet rapidement tenu à exprimer leur joie et à féliciter les futurs parents en se servant des mots clés « #RoyalBaby ». Des internautes anonymes bien sûr mais aussi quelques grands de ce monde à l’image du Premier ministre britannique David Cameron ou de son homologue canadien, Stephen Harper, ont ainsi inondé Twitter de messages adressés au couple princier.

Et s’ils ont été très nombreux à se réjouir de cette nouvelle sur la Toile, l’annonce de la grossesse de Kate Middleton a aussi très largement inspiré les humoristes du web. Des dizaines de photomontages plus ou moins flatteurs imaginant ce à quoi ressemblera le bébé du couple princier ou Kate quand elle aura pris du ventre ont ainsi fait leur apparition en ligne.

Un autre jeu également très en vogue actuellement sur les réseaux sociaux consiste pour les internautes à trouver des prénoms possibles pour l’enfant de William et Kate. Et la aussi les utilisateurs font preuve d’imagination en faisant des propositions toutes plus loufoques les unes que les autres. Certains souhaiteraient ainsi que le bébé s’appelle Phoebo, Archaic ou encore Hercules si c’est un garçon et Obsolescence ou Chanelle si c’est une fille.

Enfin, un internaute a lui décidé d’aller encore plus loin en créant un compte parodique sur Twitter qui donne la parole au fœtus royal… Une page très amusante sur laquelle le bébé s’adresse déjà à ses futurs sujets et raconte de façon absurde son quotidien comme ici ou il explique qu’il fait très noir où il se trouve. Une initiative qui rencontre un franc succès puisque le compte créé lundi est déjà suivi par plus de 6 000 abonnés.

 

Tendance du jour sur les réseaux sociaux

« #Tebow Call Matt » ou « Tebow appelle Matt » en français sont les mots clés que de très nombreux internautes américains ont utilisé en début de semaine pour interpeller sur Twitter le joueur de football américain Tim Tebow. Objectif recherché : inciter l’athlète à apporter son soutien à Matthew Hardy, un lycéen new-yorkais fan du joueur dont la petite amie est décédée dans un accident de voiture le week-end dernier. Une importante mobilisation en ligne qui a porté ses fruits puisque le Quarterback des Jets de New York a finalement téléphoné à Matt. Un geste largement applaudi par les utilisateurs du site de microblogging.


« Project Neon », un blog dédié aux néons new-yorkais

Il y a deux ans, la photographe américaine Kirsten Hively a démarré un projet entièrement consacré aux néons multicolores qui illuminent les nuits new-yorkaises. Un hommage à ces enseignes lumineuses qui sont peu à peu remplacées par des écrans publicitaires dans le paysage urbain. Ces clichés, regroupés sur le blog « Project Neon », ont rencontré un succès tel que l’artiste a mis au point une application smartphone dédiée à ces enseignes qui font aujourd’hui l’objet d’un culte nostalgique.

 

Vidéo du jour

Si certains craignent que la fin du monde soit proche, d’autres à l’image de Chad Neidt préfèrent prendre cette prédiction avec humour. Comme on peut le voir et surtout l’entendre dans cette vidéo disponible sur YouTube, le jeune homme a en effet décidé de mélanger plusieurs dizaines d’extraits de morceaux connus évoquant la fin des temps… le tout pour obtenir un résultat plutôt intéressant.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

18/10/2014 Réseaux sociaux

Data centers : un coût énergétique trop élevé

Depuis deux ans, des habitants de La Courneuve, dans la banlieue nord de Paris, vivent avec un data center en face de chez eux. Ils sont inquiets car ce bâtiment, qui héberge des...

En savoir plus

20/10/2014 Réseaux sociaux

Ebola : une campagne contre la stigmatisation des Africains

Au sommaire de cette édition : des Africains dénoncent la stigmatisation dont ils sont victimes face à Ebola; un mannequin de vitrine suscite la polémique en Nouvelle-Zélande; et...

En savoir plus

17/10/2014 Réseaux sociaux

USA : la Toile au chevet d'une infirmière infectée par Ebola

Au sommaire de cette édition : les internautes volent au secours d’une infirmière américaine infectée par Ebola; une vaste opération policière menée en Europe suscite la...

En savoir plus

16/10/2014 Réseaux sociaux

Kim Jong-Un réapparaît et devient la risée du web

Au sommaire de cette édition : Kim Jong-un devient la risée du web après sa réapparition en public; une chaîne australienne de supermarchés est au cœur d'une vive polémique;...

En savoir plus

15/10/2014 Réseaux sociaux

Une vaste campagne en ligne pour nettoyer l'Inde

Au sommaire de cette édition : les citoyens indiens sont invités à nettoyer leur pays; des stars britanniques se mobilisent pour défendre les droits des femmes; et des casse-cou...

En savoir plus