Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bye Bye l'UE !

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cinéma : "Félicité", portrait d'une guerrière du quotidien à Kinshasa

En savoir plus

FACE À FACE

Valls votera Macron : le ralliement de trop pour "En Marche" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump contre la planète"

En savoir plus

FOCUS

Italie : la maire populiste de Rome, Virginia Raggi, à l'épreuve du pouvoir

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Amis Britanniques, vous nous manquez déjà. Ou pas"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Daily Mail traite le Brexit par-dessus la jambe

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Richard Ferrand : "Les amours tardives sont rarement désintéressées"

En savoir plus

LE DÉBAT

Conférence annuelle de l'AIPAC : quel avenir pour les relations israélo-américaines ?

En savoir plus

FRANCE

Le fest-noz breton classé au patrimoine culturel de l'Unesco

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/12/2012

Après "le repas gastronomique des Français", la dentelle d'Alençon ou encore l'équitation traditionnelle française, c'est au tour du fest-noz, si cher aux Bretons, de figurer sur la prestigieuse liste du patrimoine de l'humanité.

Assemblée festive et musicale traditionnelle de Bretagne, le fest-noz a été officiellement inscrit, mercredi 5 décembre, par l'Unesco sur "la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité".

Le fest-noz figure désormais parmi des dizaines d'autres pratiques culturelles reconnues dans le monde telles le fado portugais, le jultagi coréen (marche sur une corde raide), les mariachis du Mexique ou encore le théâtre d'ombres chinoises.

"C'est une reconnaissance internationale qui, au-delà du fest-noz, va changer le regard sur l'ensemble de la culture bretonne", s'est félicité Charles Quimbert, l'un des artisans de la demande d'inscription déposée voilà plus d'un an par des associations bretonnes auprès de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture.

La convivialité bretonne

La candidature de ce rassemblement festif basé sur la pratique collective des danses traditionnelles de Bretagne, accompagnées de chants ou musiques instrumentales, était présentée par la France.

Le fest-noz se caractérise "par une grande convivialité", une "très importante mixité sociale et intergénérationnelle" et "une ouverture aux autres", précise le texte. "Il est au centre d'un intense bouillonnement d'expériences musicales et a généré une véritable économie culturelle", relève encore le dossier de candidature.

Une inscription attendue

La France a déjà fait inscrire sur cette liste dix éléments depuis 2009, dont "le repas gastronomique des Français", la tapisserie d'Aubusson, la dentelle d'Alençon, le compagnonnage et l'équitation traditionnelle française.

L'inscription du folklore breton était largement attendue dans la mesure où l'organe intermédiaire consultatif, composé d'experts, avait émis une recommandation favorable.

"Le mouvement culturel breton a préservé cette expression d'une pratique vivante et en perpétuel renouvellement de répertoires de danse hérités avec plusieurs centaines de variantes et des milliers d'airs", rapporte le dossier de candidature.

Fest-noz de Chateauneuf du Faou en janvier 2012




FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 05/12/2012

  • FRANCE

    Les plages de Normandie pas encore au patrimoine mondial de l'Unesco

    En savoir plus

  • FRANCE

    La "gastronomie à la française" entre au patrimoine immatériel de l'Humanité

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les 35 sites français classés au patrimoine mondial de l'Unesco

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)