Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Rentrée économique en France : croissance, inflation... Tableau noir pour l'exécutif?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Gaza : pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Libération de Paris : où étaient les combattants noirs de la 2e DB ?

    En savoir plus

  • Ce qu'il faut retenir de la vidéo de la décapitation de James Foley par l'EI

    En savoir plus

  • Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • La Fifa interdit au FC Barcelone de recruter

    En savoir plus

  • Au bord de l'éruption, le volcan islandais Bardarbunga menace le trafic aérien

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

FRANCE

Le fest-noz breton classé au patrimoine culturel de l'Unesco

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/12/2012

Après "le repas gastronomique des Français", la dentelle d'Alençon ou encore l'équitation traditionnelle française, c'est au tour du fest-noz, si cher aux Bretons, de figurer sur la prestigieuse liste du patrimoine de l'humanité.

Assemblée festive et musicale traditionnelle de Bretagne, le fest-noz a été officiellement inscrit, mercredi 5 décembre, par l'Unesco sur "la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité".

Le fest-noz figure désormais parmi des dizaines d'autres pratiques culturelles reconnues dans le monde telles le fado portugais, le jultagi coréen (marche sur une corde raide), les mariachis du Mexique ou encore le théâtre d'ombres chinoises.

"C'est une reconnaissance internationale qui, au-delà du fest-noz, va changer le regard sur l'ensemble de la culture bretonne", s'est félicité Charles Quimbert, l'un des artisans de la demande d'inscription déposée voilà plus d'un an par des associations bretonnes auprès de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture.

La convivialité bretonne

La candidature de ce rassemblement festif basé sur la pratique collective des danses traditionnelles de Bretagne, accompagnées de chants ou musiques instrumentales, était présentée par la France.

Le fest-noz se caractérise "par une grande convivialité", une "très importante mixité sociale et intergénérationnelle" et "une ouverture aux autres", précise le texte. "Il est au centre d'un intense bouillonnement d'expériences musicales et a généré une véritable économie culturelle", relève encore le dossier de candidature.

Une inscription attendue

La France a déjà fait inscrire sur cette liste dix éléments depuis 2009, dont "le repas gastronomique des Français", la tapisserie d'Aubusson, la dentelle d'Alençon, le compagnonnage et l'équitation traditionnelle française.

L'inscription du folklore breton était largement attendue dans la mesure où l'organe intermédiaire consultatif, composé d'experts, avait émis une recommandation favorable.

"Le mouvement culturel breton a préservé cette expression d'une pratique vivante et en perpétuel renouvellement de répertoires de danse hérités avec plusieurs centaines de variantes et des milliers d'airs", rapporte le dossier de candidature.

Fest-noz de Chateauneuf du Faou en janvier 2012




FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 05/12/2012

  • FRANCE

    Les plages de Normandie pas encore au patrimoine mondial de l'Unesco

    En savoir plus

  • FRANCE

    La "gastronomie à la française" entre au patrimoine immatériel de l'Humanité

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les 35 sites français classés au patrimoine mondial de l'Unesco

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)