Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Serge Klarsfeld : "Il faut combattre les démagogues, comme Marine le Pen"

En savoir plus

FOCUS

Le Liban, une année sans chef d'État

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France - Maroc : fin de la discorde ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Fifa : qui succédera à Blatter ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jeannette Bougrab : "Ma mère a réussi à briser cette malédiction de naître femme"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'industrie du futur : le plan d'Emmanuel Macron pour moderniser la France

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Asie du sud-est : la tragédie des Rohingyas

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Les jihadistes consolident leurs positions en Irak et en Syrie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Athènes menace de ne pas rembourser le FMI en juin

En savoir plus

SPORT

Ligue des Champions : un PSG à motivation variable

© AFP

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 05/12/2012

Vainqueur de Porto (2-1), mardi, le PSG a, le temps d'un soir, fait oublier ses récents déboires en Ligue 1. À l'issue de la rencontre, Thiago Silva a pointé du doigt la raison pour laquelle le PSG alterne le bon et le moins bon : la motivation.

Le capitaine du Paris-Saint-Germain, Thiago Silva, a été l'un des rares joueurs parisiens, avec Javier Pastore et Salvatore Sirigu, à accepter de répondre aux questions des journalistes après la victoire du club de la capitale face à Porto (2-1), mardi soir, en Ligue des Champions.

Le défenseur brésilien, auteur du 1er but du match, a exprimé sa satisfaction après cette victoire acquise face au champion du Portugal. Un succès qui permet au PSG de se qualifier pour les 8e de finale de la compétition en tant que 1er du groupe A.

"Gagner contre une équipe comme Porto, ça va nous relancer. On est beaucoup plus concentrés quand on a des gros en face de nous que quand on a des équipes de Ligue 1. Je vais être honnête avec vous, on se concentre beaucoup plus pour les matchs de C1 (Ligue des Champions, NDLR). Ce n'est pas bien mais on se donne plus en C1."

Un argument repris quelques instants plus tard par l'Argentin Javier Pastore : "Bien sûr, la Ligue des Champions donne beaucoup plus de motivation". L'ancien joueur de Palerme, arrivé dans la capitale pour 42 millions d'euros, est à créditer d'un bon match. Le numéro 27 du PSG a fait preuve d'énergie et est apparu en nette progression par rapport à ses dernières prestations insipides. Pour preuve, le public du Parc des Princes l'a acclamé à sa sortie du terrain.

"Faire la même chose en championnat"

"L'équipe a joué à un très bon niveau et j'espère que samedi on saura faire la même chose. Mon match me donne confiance, j'ai fait une bonne partie. Le moment difficile était pour toute l'équipe, pas moi seulement", ajoute le milieur de terrain argentin.

Le gardien parisien, Salvatore Sirigu, a ensuite enfoncé le clou, soulignant que "peut-être qu'aujourd'hui il y avait une motivation différente. C'est aussi la Ligue des Champions avec, en face, des équipes qui peuvent jouer. En Ligue 1, il y a des équipes très serrées et qui laissent peu d'espaces."

Un peu plus mesuré, l'entraîneur du PSG, Carlo Ancelotti, a lui concédé que "peut-être que les joueurs étaient plus focalisés" sur la Ligue des Champions que le championnat... Une situation qui devrait vite changer, selon lui.

"C'était une bonne performance. On a retrouvé de l'esprit, les joueurs ont montré de l'orgueil face à des critiques dures. C'est très important de finir premier, très important d'avoir joué un beau football, avec du caractère. Pour nous, la qualification était un objectif très important et peut-être que les joueurs étaient plus focalisés là-dessus. Mais il faut changer cela. Être cinq points derrière Lyon en Ligue 1, ce n'est pas bien. Je suis sûr que maintenant les choses vont vite s'améliorer en championnat."

De la parole aux actes... Le redressement du PSG devrait donc commencer dès samedi avec la réception d'Évian-Thonon Gaillard au Parc des Princes.

Première publication : 05/12/2012

  • FOOTBALL

    Vahid Halilhodzic plus fort que Zlatan Ibrahimovic !

    En savoir plus

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Blaise Matuidi : "Zlatan est un joueur exceptionnel !"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)