Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

FRANCE

Charlie Hebdo assigné pour la publication des caricatures de Mahomet

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/12/2012

Deux associations ont porté plainte contre le journal satirique Charlie Hebdo pour provocation et incitation à la haine raciale et réclament 580 000 euros de dédommagement au titre du préjudice subi.

Charlie Hebdo à nouveau devant la justice. Le journal satirique a été assigné pour provocation et incitation à la haine raciale et diffamation par deux associations pour la publication de caricatures du prophète Mahomet dans son édition en septembre dernier, a annoncé vendredi à l'AFP l'avocat de l'hebdomadaire satirique.

Déposée au nom de l'association Rassemblement démocratique algérien pour la paix et le progrès (RDAP) et de l'Organisation arabe unie, qui se présente comme une "branche organe" du RDAP, la citation directe devant le tribunal correctionnel de Paris vise le journal, son directeur de la publication et deux dessinateurs.

Les associations réclament 580 000 euros

Ces deux associations se présentent comme ayant pour objet "la défense et le soutien des personnes musulmanes et/ou arabes" et réclament au total 580 000 euros de dommages et intérêts, selon la citation consultée par l'AFP.

Celle-ci vise des dessins publiés dans l'édition du 19 septembre dernier de Charlie Hebdo, qui avait été épuisé le jour même puis retiré le vendredi 21 septembre, "jour sacré pour les musulmans", selon le texte.

La publication de ces caricatures, survenue peu après la diffusion sur internet d'un film islamophobe qui avait entraîné des violences dans plusieurs pays, avait suscité une vive polémique.

Les plaignants jugent notamment six dessins "attentatoires à l'honneur et à la considération du prophète Mahomet et à la communauté musulmane".

Leur avocat n'avait pu être joint en milieu de journée.

La caricature satirique, une tradition française

Pour l'avocat de Charlie Hebdo, Me Richard Malka, les demandes "exorbitantes" et les "accusations" sont formulées "comme si ces dessins devaient être pris au premier degré et ne relevaient pas d'une publication satirique".

"Une fois de plus, on tente d'impressionner, de faire peur pour empêcher cette tradition humoristique française à l'égard des religions de s'exercer", a estimé l'avocat.

Une première audience de procédure est prévue le 29 janvier.

Pour ces mêmes dessins une plainte avait été déposée dès le 19 septembre auprès du parquet de Paris par une organisation s'appelant l'Association syrienne pour la liberté, qui se dit domiciliée dans le XXe arrondissement de Paris. Mais le journal n'a eu depuis "aucun retour" à ce sujet, a dit Me Malka à l'AFP.

Une autre plainte avait été déposée à Meaux.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 07/12/2012

  • FRANCE

    Interpellation d'un homme ayant appelé à décapiter le directeur de "Charlie Hebdo"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)