Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre guerre psychologique et pénuries

    En savoir plus

  • Vidéo : à Tel-Aviv, les habitants vivent dans la peur des tirs de roquettes

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Un raid israélien tue neuf spectateurs de la demi-finale du Mondial à Gaza

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

EUROPE

Pas de racisme dans "Tintin au Congo", selon la justice belge

©

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/12/2012

La justice belge a estimé, mercredi, que l’album "Tintin au Congo" n’était pas raciste, rejetant des plaintes d’associations qui dénonçaient le caractère colonialiste et dégradant des rapports entre Blancs et Noirs dans la célèbre BD.

Hergé ne s’est pas retourné dans sa tombe. L’album "Tintin au Congo", paru pour la première fois en 1930, a été jugé non raciste par la Cour d’appel de Bruxelles, mercredi 5 décembre. La polémique était née en 2007, lorsqu’une association britannique avait demandé aux librairies du Royaume-Uni de retirer la BD de leurs rayons. S’en étaient suivies deux plaintes : celle d’un Congolais résidant en Belgique, Bienvenu Mbutu Mondondo, et celle du Conseil représentatif des associations noires (Cran), une association française, qui demandaient aux éditions Casterman et à la SA Moulinsart de cesser toute exploitation commerciale de l'œuvre.

Caricature des relations Blancs-Noirs

Dans le deuxième volet des aventures du reporter belge à la houppette, celui-ci se rend au Congo, alors colonie belge. L’une des scènes controversées met en scène Tintin face à des Congolais après un accident de train. "Allez-vous vous mettre à l’ouvrage, oui ou non ?", leur lance fermement le héros, afin que les Congolais remettent le train sur les rails. "Allons, tas de paresseux, à l’ouvrage !", ajoute même son chien Milou. Deux bulles plus loin, un Congolais lance, dans un français approximatif : "Li missié blanc très malin".

Pour Mbutu Mondondo, cet album renvoie une image stupide des Congolais. "Cela laisse penser que les Noirs ne sont pas évolués", avait-il affirmé, en référence notamment à un personnage aidant Tintin au cours de son voyage dépeint comme idiot et sans qualités.

En 2011, Alain Amici, l’avocat des plaignants, avait déclaré : “Les stéréotypes négatifs dépeints dans ce livre sont toujours lus par un nombre important d’enfants. Ils ont un impact sur leur comportement”.

"Humour candide et gentil"

Toutefois, alors que l’auteur Hergé avait lui-même reconnu que cet album constituait une erreur de jeunesse, influencé par les préjugés de l’époque envers les Africains, pour la justice belge, “Tintin au Congo” relève plutôt d’un "humour candide et gentil".

Il n'y a "aucune volonté de véhiculer des idées à caractère raciste, vexantes, humiliantes ou dégradantes à l’égard des Congolais ni d’inciter les lecteurs à la discrimination et à la haine", a ainsi affirmé le tribunal.

Après avoir demandé que l’album soit tout bonnement banni, les plaignants avaient finalement proposé qu’une préface précise le contexte de l’œuvre. En vain. En octobre dernier, cependant, des bibliothèques municipales suédoises ont refusé la présence de cette BD "raciste" dans leur stock.

Première publication : 07/12/2012

  • Sur Les Observateurs

    Tintin, raciste ? Laissons les Congolais décider

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)