Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

FOCUS

À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ioannis Kasoulides, ministre chypriote des Affaires étrangères

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève entre dans sa deuxième semaine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La revanche de David Cameron"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

SUR LE NET

Le "Blood Bucket Challenge", nouvelle tendance en Ukraine

En savoir plus

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

  • Vidéo : les villages repris à l'EI portent les stigmates des combats

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Foot européen : le Real cartonne, Manchester United sombre

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

  • Ebola : pourquoi les femmes sont-elles les premières victimes du virus ?

    En savoir plus

  • Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

    En savoir plus

  • Ligue 1 : l’OM vire en tête, Paris cale encore

    En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

  • Syrie : plus de 100 000 Kurdes ont fui en Turquie l'avancée de l'EI

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Ebola : après trois jours de confinement, la vie reprend en Sierra Leone

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

Afrique

L'armée égyptienne prône le "dialogue" comme solution à la crise

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/12/2012

L'armée égyptienne affirme que le dialogue constitue "la meilleure et seule voie" pour mettre fin à la grave crise qui divise le pays entre les partisans du président Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans, et l'opposition.

Alors que Le Caire, la capitale égyptienne, semble avoir retrouvé son calme, samedi 8 décembre, l'armée, qui n'a pris partie pour aucun des camps, appelle les forces politiques du pays au "dialogue".

L'armée égyptienne a estimé dans un communiqué que le "dialogue est la meilleure et la seule voie" pour résoudre la crise qui oppose le président islamiste, Mohamed Morsi, à l'opposition depuis plus de deux semaines. "La voie du dialogue est la meilleure et la seule voie qui permet d'arriver à un compromis et de représenter au mieux les intérêts de la Nation et de ses citoyens", fait valoir le porte-parole des forces armées dans ce texte qui constitue la première réaction officielle de l'armée aux troubles.

"Aux côtés du grand peuple égyptien"

Faute de dialogue "nous emprunterions un sentier obscur qui déboucherait sur un désastre. Nous ne saurions le permettre", ajoute le communiqué qui appelle au "respect de la légalité et des règles démocratiques sur lesquelles nous nous sommes tous entendus".

"L'armée s'est toujours tenue aux côtés du grand peuple égyptien et est déterminée à préserver son unité", souligne encore le texte.

Le communiqué ne mentionne pas le président Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans. Il souligne cependant que la solution à la crise ne doit pas aller à l'encontre de la "légitimité et (des) règles de la démocratie".

Un responsable des Frères musulmans, Abdel Khalek al Chérif, a déclaré que ce communiqué était "équilibré" et qu'il était bon que l'armée ne s'engage "pas dans des manœuvres politiques".

L’appel au dialogue de l’Union africaine

L'Union africaine (UA) a également appelé, samedi, au "dialogue" en Égypte sur le projet contesté du pouvoir d'organiser le 15 décembre un référendum sur une révision constitutionnelle.

La présidente de la Commission de l'UA, Nkosazana Dlamini Zuma, "souligne l'impératif qu'il y a pour toutes les parties prenantes à ouvrir un dialogue et à travailler en vue d'un processus consensuel d'élaboration d'une Constitution", dans un communiqué publié depuis Addis-Abeba, siège de l'UA.

Une telle approche est indispensable "pour surmonter les difficultés actuelles et être à la hauteur de l'espoir suscité par la révolution de 2011" dans le pays, poursuit le communiqué.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 08/12/2012

  • LIBYE

    L'Égypte arrête le chef d'un réseau islamiste lié à l'attentat de Benghazi

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Face à l'ampleur de la contestation, Morsi pourrait reporter le référendum

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Les libéraux s'unissent pour tenter de faire échec au président Morsi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)