Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Christophe de Margerie, entre hommages et polémiques

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Nigeria n'est plus touché par l'épidémie

En savoir plus

FOCUS

Londres, capitale des ultra-riches

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France - Allemagne : vers un accord sur l'investissement

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le groupe Total frappé au coeur par le décès de son PDG

En savoir plus

SUR LE NET

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ce que veut la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

Moyen-orient

Quelque 100 000 Gazaouis fêtent les 25 ans du Hamas en présence de Mechaal

© AFP

Vidéo par Gallagher FENWICK

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/12/2012

Au lendemain de son arrivée triomphale dans la bande de Gaza, le leader du Hamas, Khaled Mechaal (à g.), qui n'avait pas foulé le sol de l'enclave palestinienne depuis 1967, a assisté aux célébrations du 25e anniversaire de son mouvement.

Quelque 100 000  Palestiniens se sont massés, samedi 8 décembre, sur la place de la Katiba, dans la ville de Gaza, pour assister dans l'après-midi aux célébrations du 25e anniversaire de la création du Hamas, au pouvoir à Gaza.

Le clou des cérémonies fut le discours du chef en exil du Hamas, Khaled Mechaal, depuis vendredi à Gaza pour sa première visite dans le territoire palestinien, vers 14H00 (12H00 GMT).

La visite de Mechaal à Gaza "vise à rappeler que c'est lui le patron du Hamas"

"La Palestine de la mer au fleuve, du nord au sud, est notre terre et notre nation, dont on ne peut céder ni un pouce ni une partie. Nous ne pouvons pas reconnaître de légitimité à l'occupation de la Palestine ni à Israël", a-t-il affirmé lors de son intervention.

Avec quelques jours d'avance

Parmi la foule se trouvaient de nombreuses femmes et enfants, arborant les emblèmes du Hamas, drapeaux et casquettes de couleur verte.

Le Hamas célèbre cette année avec quelques jours d'avance son 25e anniversaire, pour coïncider avec celui de la première Intifada palestinienne, qui avait éclaté le 8 décembre 1987 dans la bande de Gaza.

Les forces de sécurité du gouvernement du Hamas avaient été placées "en état d'alerte pour assurer la sécurité des festivités", a déclaré à l'AFP le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Islam Chahwane.

Des centaines de policiers ainsi que des dizaines de membres armés et masqués des Brigades Ezzedine al-Qassam, l'aile militaire du Hamas, entouraient la place.

De part et d'autre de la tribune officielle étaient disposés les portraits géants du fondateur du Hamas, cheikh Ahmad Yassine, assassiné par l'armée israélienne en 2004 et du chef militaire du Hamas, Ahmad Jaabari, tué par la première frappe de l'opération israélienne "Pilier de défense" du 14 au 21 novembre.

Au milieu de l'estrade, devant une maquette de l'esplanade des Mosquées à Jérusalem-Est, était posée une réplique de roquette M75 du Hamas, utilisée pendant les affrontements, avec l'inscription "Made in Palestine".

Les hostilités ont coûté la vie à 174 Palestiniens, dont plus d'une centaine de civils, ainsi qu'à six Israéliens, quatre civils et deux militaires, selon les bilans des deux camps.

France 24 avec dépêches

Première publication : 08/12/2012

  • TERRITOIRES PALESTINIENS

    Visite historique de Khaled Mechaal, chef du Hamas, dans la bande de Gaza

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    La colonisation de la "zone E1", la provocation israélienne qui ne passe pas

    En savoir plus

  • TERRITOIRES PALESTINIENS

    Mahmoud Abbas accueilli en héros à son retour de l'ONU

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)