Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

Afrique

Présidentielle au Ghana : Mahama mène d'une courte tête

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/12/2012

Le président par intérim, John Dramani Mahama, mènerait d'une courte tête dans la course à la présidence devant son principal rival Nana Akufo-Addo, après le dépouillement de presque tous les bulletins de vote, a annoncé la radio privée Joy News.

Le président par intérim John Dramani Mahama mène d'une courte tête dans la course au fauteuil présidentiel au Ghana devant son principal rival Nana Akufo-Addo, a rapporté dimanche la radio privée Joy News.

Cette chaîne se base sur des résultats provisoires émanant de 261 circonscriptions sur les 275 du pays. Mahama a obtenu 50,03% des voix devant Akufo-Addo qui en obtient 48,05%.

"Mahama est vraisemblablement le président élu du Ghana," ajoute-t-elle alors que la Commission électorale n'a pas encore fait d'annonce.

Le taux de participation est de 81%, selon la radio.

La Commission électorale avait décidé de prolonger le scrutin - qui avait commencé vendredi - dans des bureaux où des personnes n'avaient pu voter en raison de pannes de machines utilisées pour vérifier l'identité des électeurs.

L'ancien vice-président John Dramani Mahama - propulsé à la tête de l'Etat en juillet après la mort de son prédécesseur John Atta Mills des suites d'une maladie foudroyante - avait pour principal adversaire Nana Akufo-Addo, avocat et fils d'un ancien président.

Les deux principaux partis ont alterné au pouvoir depuis l'avènement du multipartisme en 1992, faisant du Ghana un modèle de stabilité dans une région où les élections sont souvent synonymes de crises violentes.

Le pays connaît une forte croissance économique due à ses exportations de cacao et d'or, auxquelles vient s'ajouter, depuis 2010, une production pétrolière encore modeste mais pleine de promesses.

AFP

Première publication : 09/12/2012

  • GHANA

    Le Ghana, un modèle de démocratie pour l’Afrique

    En savoir plus

  • GHANA

    Hommage à John Atta Mills, "l'incorruptible" de l'Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • DÉCÈS

    Le Ghana annonce la mort du président John Atta Mills

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)