Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Manifestation de l'opposition sénégalaise contre un projet de réforme électorale controversé

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Autocars : quand la grève à la SNCF fait recette

En savoir plus

LE DÉBAT

Réformes en France : vers une convergence des luttes ?

En savoir plus

POLITIQUE

Visite d'Emmanuel Macron à Washington : Que peut-il espérer de cette rencontre avec Donald Trump ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sting : "Avec Shaggy, on a presque oublié qu'on enregistrait un disque!"

En savoir plus

FOCUS

Face à une crise des déchets qui s’éternise, des Libanais se mobilisent

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Kanye West s'improvise "philosophe" sur Twitter

En savoir plus

L’invité du jour

Martine Landry : "On ne demande pas à accueillir toute la misère du monde mais à prendre notre part"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Rencontre Macron-Merkel à Berlin : une feuille de route pour réformer la zone euro ?

En savoir plus

Culture

Les trilogies cultes du cinéma américain

© New Line Cinema/Warner Bros

Texte par Guillaume GUGUEN

Dernière modification : 12/12/2012

Dix ans après la trilogie "Le Seigneur des anneaux", Peter Jackson replonge dans l'univers de Tolkien avec "Le Hobbit" (photo) qui se déclinera, lui aussi, en trois volets. Retour sur les triptyques qui ont fait les grandes heures d'Hollywood.

Ils auraient tort de s'en priver. Après avoir empoché quelque 3 milliards de dollars grâce à l'exploitation en salles, entre 2001 et 2003, de la trilogie "Le Seigneur des anneaux", les studios Warner Bros s'emparent une nouvelle fois de l'univers de J. R. R. Tolkien en adaptant, cette fois-ci, le premier livre du père de la littérature "fantasy", "Bilbo le Hobbit". Et comme on ne change pas une équipe qui gagne, c'est le Néo-Zélandais Peter Jackson qui est resté à la réalisation.

Attendu ce mercredi 12 décembre sur les écrans français "Le Hobbit, un voyage inattendu" constitue le premier volet d'une série que les studios et le cinéaste ont souhaité développé en trilogie en raison de la "richesse de l'histoire". Par superstition également tant le chiffre 3 semble porter bonheur au cinéma américain grand public. Retour sur les trilogies qui ont remporté au moment de leur sortie un succès critique et public. Mais aussi pas mal d'argent aux studios hollywoodiens.


 

Première publication : 10/12/2012

  • TUNISIE

    "La Pirogue", lauréat du festival cinématographique de Carthage

    En savoir plus

  • INFOGRAPHIE

    James Bond, l’espion qui boudait les pays du Sud

    En savoir plus

  • CINÉMA

    Le réalisateur Ken Loach décline une récompense par solidarité avec des travailleurs

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)