Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • Les deux nouveaux satellites Galileo placés sur la mauvaise orbite

    En savoir plus

  • Angela Merkel à Kiev pour arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • 2e division blindée : "Nous étions des frères"

    En savoir plus

  • Gaza : intensification des frappes après la mort d’un enfant israélien

    En savoir plus

  • Meurtre de James Foley : Washington n'exclut pas de frapper l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

Sports

Lyon conforte sa place de leader après sa victoire face à Saint-Étienne

© AFP

Dernière modification : 10/12/2012

Un coup franc de Michel Bastos a offert la victoire (1-0) à l'Olympique lyonnais sur l'AS Saint-Étienne, dimanche, au terme de la 16e journée du championnat de Ligue 1. Les Lyonnais comptent désormais cinq points d'avance sur le PSG.

Le derby de la Ligue 1 remporté dimanche par l'Olympique lyonnais sur l'AS Saint-Etienne s'est joué à peu de choses: un coup franc de Michel Bastos, certes, mais aussi l'expérience des Lyonnais.

Les joueurs de Rémi Garde ont plus l'habitude des matches de très haut niveau, notamment dans les compétitions européennes, et ce petit détail les a aidés à faire la différence dans un choc plus important que d'ordinaire.

Avant le coup d'envoi de la 16e journée, les deux équipes figuraient sur le podium. Après les 90 minutes de match, Lyon avait cinq points d'avance sur son dauphin, le Paris Saint-Germain, et huit sur les Verts, quatrièmes.

Mais en dépit de l'enjeu comptable, il y a eu peu d'occasions d'un côté comme de l'autre, si bien qu'il a fallu attendre l'éclair de Michel Bastos et l'étourderie du gardien
Stéphane Ruffier pour départager les deux frères ennemis (65e).

"Je ne sais pas si c'est la culture lyonnaise du derby mais (nous avons) peut-être un peu plus d'expérience. Malgré l'écart qui se réduit entre les deux équipes, nous sommes encore devant", a diagnostiqué l'attaquant Bafétimbi Gomis.

"C'est aussi l'expérience européenne. Nous avons fait du bon boulot", a-t-il ajouté. L'ancien Stéphanois connaît bien le sujet puisqu'il a disputé ce match dans le camp d'en face jusqu'à l'été 2009.

Nerfs lyonnais à l'épreuve

"Les joueurs ont fait preuve de beaucoup d'abnégation, de beaucoup de courage aussi parce qu'il a fallu résister à la fin, il y avait un peu de fatigue", a affirmé de son côté
l'entraîneur lyonnais, Rémi Garde.

"C'était un petit peu à l'emporte-pièce, mais l'équipe est restée structurée et, surtout, le mental collectif a été très fort ce soir", a poursuivi le technicien lors de la conférence
de presse d'après-match.

Et les nerfs des Lyonnais ont été d'autant plus mis à l'épreuve qu'ils ont dû jouer une demi-heure à dix contre onze, après l'exclusion de Mouhamadou Dabo pour un coup de tête sur le buste d'un adversaire.

"On avait des intentions de jeu, le mental était déjà très fort. Et c'est vrai qu'à dix contre onze il faut l'avoir encore plus", a ajouté Rémi Garde. Qui refuse de viser ouvertement le titre de champion d'automne, distinction informelle attribuée à
l'équipe en tête au terme de la première moitié de la saison.

Son homologue, Christophe Galtier, a lui même reconnu, avec un luxe de précautions, que Lyon était toujours un ton au-dessus.

"Il faut être objectif et réaliste, parce que je ne pense pas que l'on mérite de perdre mais quand même, l'adversaire de ce soir a peut-être été un peu meilleur dans différents compartiments", a-t-il dit.

REUTERS

Première publication : 10/12/2012

  • FOOTBALL

    Ligue 1 : le PSG corrige Évian-Thonon et retrouve le podium

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue 1 : Marseille oublie sa gifle lyonnaise et remonte à la deuxième place

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue 1 : le PSG trébuche, Lyon conforte sa première place

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)