Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

Afrique

Nelson Mandela soigné pour une infection pulmonaire

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/12/2012

Admis depuis samedi dans un hôpital de Pretoria, en Afrique du Sud, Nelson Mandela, âgé de 94 ans, bénéficie de soins pour traiter une infection pulmonaire. Selon les médecins, l'ancien président sud-africain réagit bien au traitement.

L'ex-président sud-africain Nelson Mandela, 94 ans, hospitalisé à Pretoria depuis samedi, est soigné pour une infection pulmonaire et réagit bien au traitement, a indiqué mardi la présidence dans un communiqué.

"Les médecins ont terminé les examens, et ceux-ci ont révélé le réveil d'une ancienne infection pulmonaire, pour laquelle Madiba (nom clanique de Mandela, ndlr) reçoit un traitement approprié auquel il réagit bien", indique la présidence.

Il s'agit de la première information officielle sur la nature des problèmes de santé du héros national sud-africain, qui a passé 27 ans de sa vie dans les geôles du régime raciste de l'apartheid, avant d'être libéré en 1990 et de devenir président en 1994.

Depuis quatre jours, les sources officielles se contentaient de dire que Mandela allait bien, et qu'il n'y avait aucun motif d'inquiétude pour lui.

"Le président Mandela est de très bonne humeur, le président Mandela est à l'aise, le président Mandela va bien et il n'y a pas de danger immédiat pour lui à ce stade", avait indiqué lundi à l'AFP Sonwabo Mbananga, porte-parole du ministère de la Défense, chargé de la santé des anciens chef de l'État.

Mardi matin, la chaîne de télévision d'information eNCA a diffusé une interview de l'épouse de Mandela, Graça Machel, enregistrée la veille. Très calme et souriante, Graça Machel ne donne pas de nouvelles de son mari, mais dit qu'il est pénible de le voir "prendre de l'âge".

"Ce que je veux dire, c'est que cet esprit et cette étincelle, vous voyez, disparaissent peu à peu (...) Le voir vieillir, c'est aussi quelque chose qui fait de la peine... Mais vous comprenez et vous savez que cela doit arriver", dit-elle.

Ndikela, une petite-fille de Nelson Mandela, a estimé sur la même chaîne de télévision que le grand homme devait désormais accepter sa condition.

"Je pense qu'il prend les choses avec sérénité, il a fini par accepter que cela fait partie du processus de vieillissement, et ça fait partie de l'humanité elle-même. A un certain moment, on dévient dépendant de quelqu'un d'autre, il a accepté ça", a-t-elle dit.

Tous les médias du pays suivent de près les informations sur l'état de santé de Mandela, considéré par l'immense majorité de ses compatriotes comme une icône nationale de la réconciliation et du pardon, pour avoir négocié avec le pouvoir blanc la fin de l'apartheid et l'instauration d'une démocratie multiraciale en 1994.

AFP

Première publication : 11/12/2012

  • AFRIQUE DU SUD

    Hospitalisé, Nelson Mandela va bien, selon Pretoria

    En savoir plus

  • AFRIQUE DU SUD

    Nelson Mandela reçoit Hillary Clinton dans son village

    En savoir plus

  • AFRIQUE DU SUD

    Admis samedi, Nelson Mandela a quitté l'hôpital

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)