Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

VOUS ÊTES ICI

Dans le secret de la haute couture

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

BCE : Mario Draghi voit la vie en rose

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'"apartheid" de Manuel Valls : un grand mot et des petits remèdes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Emailgate" : "Hillary est sa pire ennemie"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

World Press Photo : l’un des lauréats perd son prix

En savoir plus

DÉBAT

La Libye dans le chaos : l'avenir du pays se joue-t-il au Maroc ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Burkina faso autorise l'exhumation de la dépouille présumée de Thomas Sankara

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Évasion fiscale : "En trois ans, les États ont pu récupérer 37 milliards d'euros"

En savoir plus

DÉBAT

Départementales 2015 : le Parti socialiste doit-il s'inquiéter ?

En savoir plus

Afrique

Nelson Mandela soigné pour une infection pulmonaire

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/12/2012

Admis depuis samedi dans un hôpital de Pretoria, en Afrique du Sud, Nelson Mandela, âgé de 94 ans, bénéficie de soins pour traiter une infection pulmonaire. Selon les médecins, l'ancien président sud-africain réagit bien au traitement.

L'ex-président sud-africain Nelson Mandela, 94 ans, hospitalisé à Pretoria depuis samedi, est soigné pour une infection pulmonaire et réagit bien au traitement, a indiqué mardi la présidence dans un communiqué.

"Les médecins ont terminé les examens, et ceux-ci ont révélé le réveil d'une ancienne infection pulmonaire, pour laquelle Madiba (nom clanique de Mandela, ndlr) reçoit un traitement approprié auquel il réagit bien", indique la présidence.

Il s'agit de la première information officielle sur la nature des problèmes de santé du héros national sud-africain, qui a passé 27 ans de sa vie dans les geôles du régime raciste de l'apartheid, avant d'être libéré en 1990 et de devenir président en 1994.

Depuis quatre jours, les sources officielles se contentaient de dire que Mandela allait bien, et qu'il n'y avait aucun motif d'inquiétude pour lui.

"Le président Mandela est de très bonne humeur, le président Mandela est à l'aise, le président Mandela va bien et il n'y a pas de danger immédiat pour lui à ce stade", avait indiqué lundi à l'AFP Sonwabo Mbananga, porte-parole du ministère de la Défense, chargé de la santé des anciens chef de l'État.

Mardi matin, la chaîne de télévision d'information eNCA a diffusé une interview de l'épouse de Mandela, Graça Machel, enregistrée la veille. Très calme et souriante, Graça Machel ne donne pas de nouvelles de son mari, mais dit qu'il est pénible de le voir "prendre de l'âge".

"Ce que je veux dire, c'est que cet esprit et cette étincelle, vous voyez, disparaissent peu à peu (...) Le voir vieillir, c'est aussi quelque chose qui fait de la peine... Mais vous comprenez et vous savez que cela doit arriver", dit-elle.

Ndikela, une petite-fille de Nelson Mandela, a estimé sur la même chaîne de télévision que le grand homme devait désormais accepter sa condition.

"Je pense qu'il prend les choses avec sérénité, il a fini par accepter que cela fait partie du processus de vieillissement, et ça fait partie de l'humanité elle-même. A un certain moment, on dévient dépendant de quelqu'un d'autre, il a accepté ça", a-t-elle dit.

Tous les médias du pays suivent de près les informations sur l'état de santé de Mandela, considéré par l'immense majorité de ses compatriotes comme une icône nationale de la réconciliation et du pardon, pour avoir négocié avec le pouvoir blanc la fin de l'apartheid et l'instauration d'une démocratie multiraciale en 1994.

AFP

Première publication : 11/12/2012

  • AFRIQUE DU SUD

    Hospitalisé, Nelson Mandela va bien, selon Pretoria

    En savoir plus

  • AFRIQUE DU SUD

    Nelson Mandela reçoit Hillary Clinton dans son village

    En savoir plus

  • AFRIQUE DU SUD

    Admis samedi, Nelson Mandela a quitté l'hôpital

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)