Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

Hillary Clinton, candidate mal aimée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

JO : les Brésiliens sceptiques, à 8 jours du coup d'envoi

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ci-gît la démocratie turque"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Anticonstitutionnellement"

En savoir plus

LE DÉBAT

Attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray : le renseignement a-t-il failli ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray : le renseignement a-t-il failli ? (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le retour "triomphal" d'Etienne Tshisekedi à Kinshasa

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les blockbusters de l'été : américains et musclés!

En savoir plus

FOCUS

La difficile lutte contre le trafic d’armes en Europe

En savoir plus

FRANCE

Au Qatar, Nicolas Sarkozy fait son retour sur la scène publique

© FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/12/2012

Au Qatar, Nicolas Sarkozy a pris la parole en public pour la première fois depuis la présidentielle à l'occasion d'une conférence sur le sport. Également invitée, son ex-femme Cécilia Attias a tout fait pour l'éviter.

Après être intervenu lors de conférences à huis-clos à New York ou encore Moscou, c’est au Qatar que Nicolas Sarkozy a donné son premier discours public depuis sa défaite à l’élection présidentielle. En apprenant que la presse serait présente lors de la conférence, l’ancien président aurait été, selon son entourage, sur le point d’annuler sa participation avant de se raviser, par amitié pour l’émir du Qatar qui l’a convié.

Premier discours public de Nicolas Sarkozy depuis sa défaite à la présidentielle

Au cœur du discours de l’ancien chef de l’État : le sport et plus particulièrement le calendrier des Jeux olympiques qu’il propose d’assouplir. "Est-il absolument indispensable que les Jeux olympiques se tiennent systématiquement au mois d’août ? Il y a des pays où la chaleur devient insupportable à certaines époques", a-t-il notamment déclaré.

Marie-José Perec, Carl Lewis… Pour les anciens champions présents dans la salle, l’idée est excellente. Pour d’autres, en revanche, cette proposition est jugée irréalisable. "Il y a des difficultés techniques insurmontables que Nicolas [Sarkozy] ne peut pas connaître", affirme Guy Drut, ancien ministre de la Jeunesse et des Sports sous le gouvernement d’Alain Juppé dans les années 90.

L’ancienne première dame, Cécilia Attias, qui était également conviée en tant qu’oratrice, a refusé de commenter l’intervention dans son ex-époux. Tout deux se sont habilement évités durant toute la durée de la conférence.

Première publication : 11/12/2012

  • FRANCE

    Nicolas Sarkozy de retour en 2017 ?

    En savoir plus

  • FRANCE

    Nicolas Sarkozy sort du silence et s'attire les foudres de la majorité

    En savoir plus

  • FRANCE

    Nicolas Sarkozy s’invite dans le dossier syrien et réclame une intervention

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)