Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Disparition de Sonia Rykiel, femme libre et "reine du tricot"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping : "Ali Bongo est incapable de diriger le Gabon"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ali Bongo : "L’opposition ne parle que de mon acte de naissance"

En savoir plus

FOCUS

Allemagne : la politique migratoire de Merkel pèse dans la campagne pour les régionales

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Destruction des mausolées de Tombouctou : 9 à 11 ans de prison requis contre Ahmad Al Mahdi

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Ville morte en RDC" : une mobilisation inégale dans le pays

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

France : une réunion pour trouver une issue à la crise du lait

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Rio : l'heure du bilan

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis - Turquie : faux ennemis, vrais amis ? (partie 1)

En savoir plus

Culture

Le musicien et compositeur indien Ravi Shankar est décédé

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/12/2012

Le maître indien du sitar Ravi Shankar, qui a notamment influencé Les Beatles et Les Rolling Stones, père de la chanteuse Norah Jones, est décédé à l'âge de 92 ans dans sa maison de Californie.

Le musicien et compositeur indien Ravi Shankar, dont le guitariste des Beatles George Harrison fut l'un des élèves, est décédé à l'âge de 92 ans près de sa résidence dans le sud de la Californie, a annoncé sa famille dans un communiqué, mardi.

Connu internationalement depuis les années 60 lorsqu'il influença de nombreux musiciens de rock en quête de nouvelles sonorités, le sitariste était le père de la chanteuse Norah Jones et de la compositrice Anoushka Shankar.

La mort du musicien tourne en boucle sur toutes les chaînes de télévision indiennes


Shankar qui avait créé une école de musique à Los Angeles en 1967 avait participé notamment au festival de Monterey la même année et au concert de Woodstock en 1969. Il avait été récompensé pas trois Grammy Awards, la plus haute distinction de
l'industrie musicale américaine.

D'une santé fragile depuis plusieurs années et souffrant de problèmes pulmonaires et cardiaques, Shankar avait subi une intervention chirurgicale pour remplacer une valve cardiaque jeudi, a précisé sa famille.

L'opération avait été un succès mais le musicien n'a pas supporté le choc de l'opération.

"Malheureusement et malgré les efforts des chirurgiens et des médecins qui ont pris soin de lui, son corps n'a pas supporté le choc de l'opération. Nous étions à ses côtés quand il est mort", ont précisé sa femme Sukanya et sa fille Anoushka.

"Bien que l'heure soit au chagrin et à la tristesse, c'est également l'occasion pour nous tous de le remercier et d'être reconnaissants d'avoir fait partie de nos vies", ajoute le
communiqué.

Shankar avait donné son dernier concert en compagnie de sa fille Anoushka le 4 novembre à Long Beach. La veille de son opération, son dernier album "The Living Room Session, Part 1" avait été nommé pour un Grammy.

Né le 7 avril 1920 à Benarès, Shankar s'était produit pour la première fois aux Etats-Unis en 1956 tant que musicien. Tout au long de sa carrière, il a côtoyé et influencé de nombreux artistes comme Brian Jones des Rolling Stones et a travaillé avec des musiciens de renommée mondiale conmme le violoniste Yehudi Menuhin.

Ravi Shankar et Anoushka Shankar - Raga Anandi Kalyan

REUTERS

Première publication : 12/12/2012

  • MUSIQUE

    Les Rolling Stones repartent en tournée pour leurs 50 ans de carrière

    En savoir plus

  • EXPOSITION

    Django Reinhardt, inventeur du "jazz sur cordes" qui a conquis l'Amérique

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)