Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"J'aime l'entreprise"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

À Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La fin du calvaire pour Peter Theo Curtis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71e Mostra de Venise

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls : le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu à Gaza : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Et si la gauche assouplissait les 35 heures ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

  • Israël-Palestine, Libye, Russie... Ce que préconise François Hollande

    En savoir plus

  • Kiev dénonce une invasion russe et en appelle à l'Otan

    En savoir plus

  • Matignon dément toute intention de toucher aux 35 heures

    En savoir plus

  • Michel Platini renonce à briguer la présidence de la Fifa

    En savoir plus

  • Trafic présumé de bébés : le président du Parlement a quitté le Niger

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • La mère de Steven Sotloff implore le "calife" de l’EI d’épargner son fils

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • Coup d’envoi de la 71e Mostra de Venise

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

Afrique

Le principal syndicat tunisien annule son appel à la grève

© AFP | Hussein Abassi, secrétaire général de l'UGTT

Vidéo par Noreddine BEZZIOU

Dernière modification : 13/12/2012

L'Union générale tunisienne du Travail (UGTT) a annulé son appel à une grève générale, prévue jeudi pour dénoncer l’assaut mené contre son siège à Tunis. Le principal syndicat tunisien a trouvé un compromis avec le gouvernement.

Le principal syndicat tunisien a annulé mercredi son appel à une grève générale jeudi lancé pour dénoncer une attaque d'un groupe proche des islamistes au pouvoir, au lendemain de l'annonce d'un projet de compromis avec le gouvernement.

"La commission administrative nationale (de l'Union générale tunisienne du travail) a décidé d'annuler la grève générale", a indiqué l'UGTT en référence à son instance dirigeante, selon la page Facebook officielle de la centrale syndicale.

Le syndicat indique encore qu'il "publiera une motion générale appelant à l'unité, à la vigilance par rapport à tout ce qui se trame publiquement et en secret contre l'UGTT".

Il n'a cependant pas dans l'immédiat révélé le contenu du compromis trouvé avec le gouvernement dirigé par les islamistes du parti Ennahda.

L'UGTT réclamait en premier lieu la dissolution de la Ligue de protection de la révolution, sorte de milice pro-Ennahda aux méthodes brutales et qui est accusée d'avoir attaqué un cortège et le siège du syndicat le 4 décembre à Tunis.

L'appel à la grève générale intervenait dans un climat de tensions en Tunisie, où les manifestations sociales dégénérant en violences et les attaques de groupuscules islamistes se multiplient sur fond d'impasse politique, faute d'un compromis sur la future Constitution.

La Tunisie fêtera le 17 décembre le deuxième anniversaire du début de sa révolution, la première du Printemps arabe.

L'appel au débrayage laissait craindre des heurts, le dernier grand mouvement social en date, dans la région de Siliana fin novembre, ayant dégénéré en cinq jours d'affrontements entre policiers et manifestants qui ont fait 300 blessés.

AFP

 

Première publication : 12/12/2012

  • TUNISIE

    Le parti du président Marzouki menace de se retirer du gouvernement

    En savoir plus

  • TUNISIE

    Blessé à Siliana, David Thomson témoigne : "la police a tiré aveuglément"

    En savoir plus

  • TUNISIE

    Violences à Siliana : mise à l’écart du gouverneur contesté

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)