Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les peoples et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionnée

En savoir plus

DÉBAT

Moscou sanctionnée par l'UE : Poutine peut-il plier ?

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

En savoir plus

SUR LE NET

Conflit à Gaza : des célébrités créent la polémique

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : l'Aïd sur fond de guerre

En savoir plus

  • Journée sanglante à Gaza en dépit d’une courte trêve humanitaire

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

  • Ces politiques qui ne jurent plus que par Jean Jaurès...

    En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

  • Lille s'impose à Zurich et entrevoit la qualification pour les barrages

    En savoir plus

  • Nigeria : nouvel attentat-suicide perpétré par une femme à Kano

    En savoir plus

  • Ebola : "Les personnes traitées rapidement peuvent en guérir"

    En savoir plus

  • Transferts : deux champions du monde français signent en Inde

    En savoir plus

  • Nemmouche inculpé pour “assassinat dans un contexte terroriste”

    En savoir plus

  • Paris évacue des ressortissants français et britanniques de Libye

    En savoir plus

  • Résultats encore décevants pour Nintendo

    En savoir plus

  • Le Hamas diffuse la vidéo d'une opération commando meurtrière en Israël

    En savoir plus

  • Le grand bond en avant de la croissance américaine

    En savoir plus

  • Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

    En savoir plus

  • "Exodus" : la superproduction biblique 100 % héros blancs

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • À Benghazi, une importante base militaire tombe aux mains des islamistes

    En savoir plus

Afrique

Assassinat du général Younès : l’ex-chef du CNT libyen accusé

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 13/12/2012

Moustapha Abdeljalil, l’ancien chef du Conseil national de transition (CNT) libyen, a été accusé mardi dans le cadre de l’assassinat du général dissident Abdel Fatah Younès, en juillet 2011. Il a reçu l’ordre de ne pas quitter la Libye.

L'ex-chef du Conseil national de transition (CNT) libyen, Moustapha Abdeljalil, a été accusé, mardi 11 décembre, d'"abus de pouvoir" et d'atteinte à l'unité nationale dans le cadre de l'affaire sur l'assassinat du chef d'état-major rebelle, Abdel Fatah Younès, en juillet 2011, selon le parquet militaire.

"Il a été laissé en liberté sous caution mais une interdiction de voyager a été émise à son encontre jusqu'à sa comparution comme accusé devant le tribunal militaire de Benghazi le 20 février", a indiqué M. al-Baraassi, membre du parquet, qui a participé à l'interrogatoire de M. Abdeljalil, dans la ville d'Al-Marj, située à 100 km à l'est de Benghazi.

Un dossier "négligé"

Le mois dernier, des membres de la puissante tribu des Al-Obeidi, à laquelle appartenait le général assassiné, avaient prévenu qu'ils prendraient eux-mêmes la justice en main si le "dossier" Younès, dans lequel 13 personnes ont officiellement été inculpées, continuait à être négligé par les nouvelles autorités libyennes. Ils avaient par ailleurs ouvertement accusé M. Abdeljalil d'avoir joué un rôle dans l'assassinat du général.

Aujourd’hui leader de l'alliance libérale victorieuse des législatives du 7 juillet, Moustapha Abdeljalil avait lui-même annoncé en juillet 2011 la mort du général Younès - ancien ministre de l’Intérieur de Kadhafi et militaire de plus haut rang à avoir rejoint la rébellion. Selon sa déclaration, il avait été tué par un groupe armé alors qu’il était en route pour un interrogatoire sur la situation militaire. Le corps du général, brûlé et criblé de balles, avait été retrouvé dans la banlieue de Benghazi.

Moustapha Abdeljalil et le général Younès avaient tous deux rejoint la rébellion à la même période après avoir fait défection au régime de Kadhafi.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 12/12/2012

  • LIBYE

    Le QG des renseignements libyens à Tripoli incendié par des miliciens

    En savoir plus

  • LIBYE

    Confusion autour de l'arrestation de l'ex-porte-parole de Kadhafi en Libye

    En savoir plus

  • LIBYE

    Les ex-combattants kadhafistes, boucs émissaires des autorités libyennes ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)