Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le tourisme, moteur de l'économie espagnole

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Come prima"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

DÉBAT

Droit d'asile en France : les enjeux de la réforme

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : les négociations de paix au point mort

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : espoir de paix à Brazzaville

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : risque de famine en Casamance

En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné !"

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

  • Une ville chinoise placée en quarantaine après un cas de peste bubonique

    En savoir plus

  • Au Nigeria, la ville de Kaduna secouée par deux explosions meurtrières

    En savoir plus

  • Ryanair contraint de rembourser à la France 9,6 millions d’euros d’aides publiques

    En savoir plus

Afrique

Assassinat du général Younès : l’ex-chef du CNT libyen accusé

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 13/12/2012

Moustapha Abdeljalil, l’ancien chef du Conseil national de transition (CNT) libyen, a été accusé mardi dans le cadre de l’assassinat du général dissident Abdel Fatah Younès, en juillet 2011. Il a reçu l’ordre de ne pas quitter la Libye.

L'ex-chef du Conseil national de transition (CNT) libyen, Moustapha Abdeljalil, a été accusé, mardi 11 décembre, d'"abus de pouvoir" et d'atteinte à l'unité nationale dans le cadre de l'affaire sur l'assassinat du chef d'état-major rebelle, Abdel Fatah Younès, en juillet 2011, selon le parquet militaire.

"Il a été laissé en liberté sous caution mais une interdiction de voyager a été émise à son encontre jusqu'à sa comparution comme accusé devant le tribunal militaire de Benghazi le 20 février", a indiqué M. al-Baraassi, membre du parquet, qui a participé à l'interrogatoire de M. Abdeljalil, dans la ville d'Al-Marj, située à 100 km à l'est de Benghazi.

Un dossier "négligé"

Le mois dernier, des membres de la puissante tribu des Al-Obeidi, à laquelle appartenait le général assassiné, avaient prévenu qu'ils prendraient eux-mêmes la justice en main si le "dossier" Younès, dans lequel 13 personnes ont officiellement été inculpées, continuait à être négligé par les nouvelles autorités libyennes. Ils avaient par ailleurs ouvertement accusé M. Abdeljalil d'avoir joué un rôle dans l'assassinat du général.

Aujourd’hui leader de l'alliance libérale victorieuse des législatives du 7 juillet, Moustapha Abdeljalil avait lui-même annoncé en juillet 2011 la mort du général Younès - ancien ministre de l’Intérieur de Kadhafi et militaire de plus haut rang à avoir rejoint la rébellion. Selon sa déclaration, il avait été tué par un groupe armé alors qu’il était en route pour un interrogatoire sur la situation militaire. Le corps du général, brûlé et criblé de balles, avait été retrouvé dans la banlieue de Benghazi.

Moustapha Abdeljalil et le général Younès avaient tous deux rejoint la rébellion à la même période après avoir fait défection au régime de Kadhafi.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 12/12/2012

  • LIBYE

    Le QG des renseignements libyens à Tripoli incendié par des miliciens

    En savoir plus

  • LIBYE

    Confusion autour de l'arrestation de l'ex-porte-parole de Kadhafi en Libye

    En savoir plus

  • LIBYE

    Les ex-combattants kadhafistes, boucs émissaires des autorités libyennes ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)