Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Loi santé : ce qui va changer

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Serge Atlaoui condamné à mort : La France peut-elle faire pression ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée, sans stratégie face au drame l'Europe mise en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Émission spéciale : Marseille, le renouveau ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : sur les traces du réalisateur Henri Verneuil, réfugié arménien

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide arménien, cent ans après déni et mémoire continuent de se côtoyer

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Léa Drucker

En savoir plus

TECH 24

Numérique : tout pour la musique

En savoir plus

Afrique

L'opposition appelle à voter "non" au référendum

© AFP

Vidéo par Khalil BECHIR , Willy BRACCIANO

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/12/2012

La principale force d'opposition égyptienne, le Front du salut national (FSN), encourage les citoyens à se rendre aux urnes pour se prononcer sur la Constitution. Les responsables incitent les électeurs à voter contre le projet de Loi fondamentale.

Le Front du salut national (FSN), principale coalition de l'opposition égyptienne, a appelé mercredi à participer au référendum sur la Constitution samedi, et à voter contre le projet de Loi fondamentale, a annoncé le porte-parole du FSN, Khaled Daoud.

"Nous appelons les citoyens à voter "non" au référendum sur la Constitution", a déclaré Khaled Daoud lors d'une conférence de presse au Caire.

Le FSN a toutefois conditionné cet appel à se rendre aux urnes à l'application de quatre conditions. L’opposition exige la présence d’un juge devant chaque urne, que la sécurité soit garantie à l’intérieur et à l’extérieur des bureaux de vote, une supervision nationale et internationale du scrutin et surtout que le vote ne se déroule que sur une seule journée.

Si ces conditions ne sont pas remplies, le FSN encouragera les Égyptiens à ne pas voter.

La déclaration de Hamdeen Sabbahi, membre du Front du salut national

Report d'une réunion sous l'égide de l'armée

Le Front du salut national (FSN) a en outre annoncé, ce mercredi, qu'il participerait à une réunion organisée par l'armée pour tenter de sortir le pays de la crise.

Cette réunion a finalement été annulée dans l'après-midi. L'armée a affirmé dans un communiqué que cette initiative, lancée la veille "au nom de l'amour de l'Égypte" par le ministre de la Défense et commandant des forces armées Abdel Fattah al-Sissi, est "reportée à une date ultérieure" car "les réactions n'ont pas rempli les attentes".

Le bras de fer autour de la constitution

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 12/12/2012

  • ÉGYPTE

    L’armée égyptienne se pose en médiateur et préconise le dialogue

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    L'armée égyptienne joue la "neutralité étudiée"

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Journée de mobilisation pour les pro et anti-Morsi au Caire

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)