Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth de Tania Saleh, Alexandre Paulikevitch, Sarah Beydoun et Selim Mouzannar

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts, avec Nadine Labaki

En savoir plus

BILLET RETOUR

Norvège : vivre après le massacre d’Utoya

En savoir plus

FOCUS

Ukraine : des législatives sous tension

En savoir plus

REPORTERS

Catalogne, la rebelle espagnole

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tunisie : un policier tué dans une fusillade dans la banlieue de Tunis

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Total, premier groupe pétrolier en Afrique, a perdu son PDG Christophe de Margerie

En savoir plus

FOCUS

Mines d'uranium en Inde : les populations sacrifiées de Jadugoda

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris retrouve son Picasso

En savoir plus

Asie - pacifique

Un avion chinois survole les îles disputées de Senkaku-Diaoyu

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/12/2012

Le survol d'un avion de surveillance chinois a ravivé les tensions entre Pékin et Tokyo autour de l'archipel Senkaku/Diaoyu. En réponse à l'intrusion chinoise, les forces aériennes nippones ont aussitôt dépêché des chasseurs F-15.

Un avion de surveillance maritime chinois a survolé jeudi les îles Senkaku

La Chine commémore le 75e anniversaire du sac de Nankin

Des sirènes ont retenti jeudi à Nankin pour marquer le 75ème anniversaire du massacre de milliers de Chinois par les troupes japonaises dans cette ville, alors qu'un conflit territorial a envenimé cet automne les relations entre les deux géants asiatiques.

Une cérémonie au Musée du massacre de Nankin, à laquelle ont participé 9 000 personnes, a débuté avec l'hymne national chinois tandis que des soldats en uniforme déposaient de grandes couronnes florales sur une scène.

La Chine chiffre à 300 000 le nombre des morts de la vague de tueries, de viols et de destructions perpétrée par les militaires nippons durant les six semaines qui ont suivi leur entrée dans Nankin le 13 décembre 1937. Moins de 200 rescapés sont aujourd'hui encore vivants, selon les estimations chinoises. (AFP)

administrées par le Japon et des chasseurs nippons ont décollé en direction de cet archipel, a annoncé le gouvernement japonais.

Le porte-parole du gouvernement japonais, Osamu Fujimura, a expliqué à la presse que cet avion chinois était entré peu après 11H00 (02H00 GMT) dans l'espace aérien de ces îles de mer de Chine orientale revendiquées par Pékin, au-dessus de l'île d'Uotsuri.

Les Forces aériennes d'auto-défense (l'aviation nippone) ont immédiatement dépêché des chasseurs F-15 sur place, a précisé M. Fujimura.

Il a ajouté que le Japon avait envoyé une protestation officielle à la Chine pour cette incident.

Les îles Senkaku, appelées Diaoyu par les Chinois, sont au centre d'une montée de tension entre les deux voisins.

Le différend territorial autour de cet archipel inhabité, dont les fonds marins environnants pourraient renfermer des hydrocarbures, s'est envenimé en septembre après la nationalisation d'une partie de ces îles par le Japon, rachetées à un propriétaire privé japonais.

Des manifestations antijaponaises, parfois violentes, avaient duré une semaine un peu partout en Chine tandis que, depuis cette prise de contrôle directe, des navires officiels chinois croisent dans les eaux territoriales ou les environs de ces îles situées à quelque 200 km à l'est des côtes de Taïwan, qui les revendique également, et à 400 km à l'ouest de l'île d'Okinawa (sud du Japon).

Il s'agit de la première fois, depuis le début de cette crise, qu'un survol effectué par un avion gouvernemental chinois est signalé par les Japonais.

AFP

Première publication : 13/12/2012

  • JAPON - CHINE

    Nouvelle intrusion chinoise près de l'archipel Senkaku

    En savoir plus

  • JAPON-CHINE

    Archipel Senkaku-Diaoyu : Taïwan veut elle aussi "défendre l’honneur chinois"

    En savoir plus

  • JAPON - CHINE

    Des pêcheurs taïwanais s'invitent dans la crise sino-japonaise

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)