Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

  • En direct : "Aucune hypothèse écartée pour le crash de l'avion d'Air Algérie" déclare Hollande

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un manifestant palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Economie

Google Maps fait son grand retour sur iPhone

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 13/12/2012

Deux mois après avoir été évincée de l'iPhone, Google Maps fait un retour triomphal sur le smartphone star d'Apple. Un retour en force qui souligne un peu plus l'échec qu'a été Maps, la solution de cartographie développée par la marque à la pomme.

À peine de retour et déjà numéro un. L'application de cartographie Google Maps s'est hissée, ce jeudi, à la première place des téléchargements sur iTunes à peine 24 heures après avoir signé son grand retour sur l'iPhone, le smartphone star d'Apple.

Un succès qui indique bien à quel point la tentative de la marque à la pomme d'offrir une alternative à la solution de son ennemi juré Google a fait long feu. Lors de la présentation de l'iPhone 5, en septembre dernier, Tim Cook, le PDG d'Apple, avait annoncé le lancement de Maps, son service de cartographie maison. Le groupe qui incarne la révolution des smartphones tactiles avait décidé de se passer, du coup, des services de Google Maps.

Cette offensive contre le géant de l'Internet s'est soldée par l'un des plus retentissants  échecs d'Apple ces dernières années. Son Maps souffrait, en effet, d'imperfections à la pelle qui ont, entre autres, donné lieu à des Tumblr (blogs simplifiés) spécifiquement conçus pour répertorier les erreurs du service de cartographie. La police australienne a même mis en garde, en début de semaine, les automobilistes contre l'utilisation de se service qui pouvait les amener par erreur... en plein milieu du désert.

Preuve de la gravité de la situation au sein de la marque à la pomme : Tim Cook en personne avait présenté des excuses publiques, fin septembre, pour la débâcle que représente Maps. Un mois plus tard, Richard Williamson, le responsable de la division en charge de Maps au sein du groupe, avait été remercié.

Le contexte ne pouvait donc pas être meilleur pour Google et son application de cartographie. Pour Apple ce n'est pas qu'un échec en terme d'image. La guerre des "maps" a également une importance économique : les données de géolocalisation que ces services génèrent sont ensuite particulièrement utiles pour délivrer des publicités ciblées.

Première publication : 13/12/2012

  • ÉTATS-UNIS

    Quand Apple fait perdre la boule (et beaucoup d'argent) à un trader

    En savoir plus

  • MUSIQUE

    AC/DC ne résiste plus à iTunes

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Apple s'excuse pour la mauvaise qualité de son application Maps

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)