Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Fifagate

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Madagascar : le président conteste sa destitution par les députés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Retour sur le palmarès du Festival de Cannes

En savoir plus

FOCUS

Migrants en Asie du Sud-Est : la traque des trafiquants en Thaïlande

En savoir plus

FACE À FACE

Failles et dysfonctionnements dans la protection du président Hollande

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Cisjordanie : le village de Nabi Saleh face à l'occupation

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burundi : un mois après le début des manifestations, Paris suspend sa coopération sécuritaire

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique : où en est la transition politique ? (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique : où en est la transition politique ? (partie 2)

En savoir plus

Amériques

Chronologie : les fusillades les plus meurtrières qui ont secoué l'Amérique

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/12/2012

Un homme armé a ouvert le feu, vendredi, dans une école élémentaire du Connecticut, faisant 27 morts, dont 18 enfants, selon un bilan avancé par la chaîne CBS. Retour sur les fusillades les plus meurtrières commises récemment aux États-Unis.

Aux États-Unis, les fusillades meurtrières, comme celle commise vendredi 14 décembre dans une école élémentaire du Connecticut, relancent à chaque fois le débat sur le port des armes. "À chaque fois qu’il y a un massacre, l’Amérique est sous le choc et pourtant le législateur semble ne pas tirer de leçon", rappelle Gauthier Rybinsky, chroniqueur international à FRANCE 24. Retour sur les tueries les plus meurtrières perpétrées sur le sol américain.

Le 24 août 2012, deux personnes sont tuées et huit autres blessées dans une fusillade à l'extérieur de l'Empire State Building, haut lieu du tourisme à New York.

Le 5 août 2012, six personnes sont tuées lors d'un office dans un temple sikh d'Oak Creek, dans le Wisconsin. Le tireur est abattu par la police.

Le 20 juillet 2012, James Holmes ouvre le feu dans un cinéma d'Aurora, dans la banlieue de Denver, Colorado, durant uneprojection du dernier Batman. Il tue 12 spectateurs et en blesse 58 autres.

Le 8 janvier 2011, à Tucson, un déséquilibré ouvre le feu en plein meeting électoral de Gabrielle Giffords, élue démocrate de l'Arizona au Congrès. Six personnes sont tuées et treize autres blessées, dont la députée.

Le 5 novembre 2009, un psychiatre de l'armée américaine, le commandant Nidal Malik Hasan, fait treize morts sur la base militaire de Fort-Hood, au Texas.

Le 16 avril 2007, sur le campus de l'université de Virginia Tech, à Blacksburg, en Virginie, un étudiant sud-coréen tue 32 personnes avant de se suicider. C'est à ce jour la tuerie la plus meurtrière de l'histoire des États-Unis.

En octobre 2002, John Muhammad et Lee Malvo tirent au hasard de leurs pérégrinations dans Washington DC pendant plusieurs jours. Le bilan total est de dix morts.

Le 20 avril 1999, deux adolescents lourdement armés sèment la mort dans le lycée Columbine de Littleton, dans le Colorado, tuant 13 lycéens, professeurs et membres du personnel administratif avant de se donner la mort.


France 24 avec dépêches

Première publication : 14/12/2012

  • ÉTATS-UNIS

    "La fusillade d’Aurora ne fera pas avancer le débat sur les armes"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)