Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Moyen-orient

Le ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Lieberman démissionne

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/12/2012

Inculpé pour fraude et abus de confiance, le chef de la diplomatie israélienne, Avigdor Lieberman, a quitté ses fonctions. Sa démission intervient cinq semaines avant les élections législatives anticipées du 22 janvier.

Le ministre des Affaires étrangères israélien, le populiste Avigdor Lieberman, a annoncé vendredi sa démission au lendemain de son inculpation dans une affaire frauduleuse, à cinq semaines seulement des élections législatives.

"Je ne suis pas tenu légalement de présenter ma démission (...) Mais j'ai décidé de renoncer à mes fonctions de ministre des Affaires étrangères et de vice-Premier ministre", a affirmé M. Lieberman dans un communiqué.

"Dès hier (jeudi), j'ai renoncé immédiatement à mon immunité parlementaire et après avoir fait l'objet depuis seize ans de poursuites judiciaires et d'écoutes (policières), j'entends sans tarder en finir avec cette affaire et laver définitivement mon nom", a ajouté le chef de la diplomatie israélienne.

"J'ai également pris cette décision avec la conviction que les citoyens d'Israël pourront aller aux urnes après que ce problème aura été résolu", a encore dit M. Lieberman, qui dirige le parti ultra-nationaliste Israël Beiteinou, dans ce communiqué.

"Cela signifie que la justice doit se prononcer sur cette question avant les élections. Je pourrai ensuite servir les citoyens d'Israël et faire partie de la prochaine direction forte et unie qui fera face aux défis sécuritaires, politiques et économiques auxquels est confronté l'Etat d'Israël", a-t-il insisté.

Des élections législatives anticipées doivent se tenir le 22 janvier en Israël.

Le parti Likoud (droite) du Premier ministre Benjamin Netanyahu et Israël Beiteinou, un des piliers de la coalition de droite au pouvoir, ont décidé le mois dernier de sceller une alliance électorale qui en fait les favoris du scrutin.
 

AFP

Première publication : 14/12/2012

  • ISRAËL

    L'opposition réclame la démission d'Avigdor Lieberman inculpé pour fraude

    En savoir plus

  • ISRAËL

    Le ministre des Affaires étrangères pourrait être poursuivi pour abus de confiance

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)