Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionnée

En savoir plus

DÉBAT

Moscou sanctionnée par l'UE : Poutine peut-il plier ?

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

En savoir plus

SUR LE NET

Conflit à Gaza : des célébrités créent la polémique

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : l'Aïd sur fond de guerre

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Punition collective"

En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

  • Journée sanglante à Gaza en dépit d’une courte trêve humanitaire

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Nigeria : nouvel attentat-suicide perpétré par une femme à Kano

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

  • Ebola : "Les personnes traitées rapidement peuvent en guérir"

    En savoir plus

  • Nemmouche inculpé pour “assassinat dans un contexte terroriste”

    En savoir plus

  • Transferts : deux champions du monde français signent en Inde

    En savoir plus

  • Ces politiques qui ne jurent plus que par Jean Jaurès...

    En savoir plus

  • Paris évacue des ressortissants français et britanniques de Libye

    En savoir plus

  • Résultats encore décevants pour Nintendo

    En savoir plus

  • Le Hamas diffuse la vidéo d'une opération commando meurtrière en Israël

    En savoir plus

  • Le grand bond en avant de la croissance américaine

    En savoir plus

  • Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

    En savoir plus

  • "Exodus" : la superproduction biblique 100 % héros blancs

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • À Benghazi, une importante base militaire tombe aux mains des islamistes

    En savoir plus

  • Troisième mission de l'année réussie pour une Ariane 5

    En savoir plus

Moyen-orient

À Deir Ezzor, la situation humanitaire inquiète Médecins sans frontières

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/12/2012

À Deir Ezzor, où les combats font rage quotidiennement depuis des mois, la situation humanitaire est catastrophique, selon l'organisation Médecins sans frontières (MSF), qui demande à Damas de faciliter l'évacuation des blessés.

Médecins sans frontières (MSF) a demandé, mercredi 12 décembre, au régime syrien que les "dizaines de milliers de personnes" et les nombreux blessés "pris au piège des combats et des bombardements" quotidiens dans la ville de Deir Ezzor puissent être évacués en lieu sûr. Dans cette grande ville de l'est de la Syrie, à proximité de la frontière avec l'Irak, qui comptait près de 600 000 habitants avant le conflit,  la situation humanitaire est dramatique, selon l’ONG.

Fin novembre, une équipe de MSF s’est rendue clandestinement sur place mais n’est pas parvenue à entrer dans la ville. "Le voyage a été très dangereux et très dur, confie, sur l’antenne de FRANCE 24, Mohamed Ali, médecin chez MSF et membre de l'équipe envoyé dans le gouvernorat. La province de Deir Ezzor est l’une des plus vastes de Syrie et nous avons dû traverser le désert syrien pour nous y rendre."

Seulement quatre médecins mobilisés

Néanmoins, un constat a pu être fait par l’équipe : le manque criant d’hôpitaux et d’accès aux soins pour les blessés. D’après l’ONG, qui a déjà installé trois hôpitaux dans le nord et le nord-ouest du pays, les habitants de Deir Ezzor ne disposent plus que d’un seul hôpital de fortune. Travaillant d’arrache-pied depuis des mois, seulement quatre médecins, épuisés, seraient mobilisés. "Ils seraient quatre docteurs pour au moins 10 000 personnes. On estime le nombre de personnes présentes [à Deir Ezzor] entre 10 000 et 40 000", poursuit le médecin de MSF.

Plus de 90 % de la population a quitté la ville depuis le début du conflit en mars 2011. Selon les témoignages collectés par l’équipe, les habitants restants seraient essentiellement des personnes pauvres ne sachant pas où aller et des personnes âgées qui n’ont pas voulu quitter leur domicile.

La région de Deir Ezzor renferme les plus importantes réserves en hydrocarbures du pays.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 14/12/2012

  • SYRIE

    Moscou dément les propos de son vice-ministre des Affaires étrangères

    En savoir plus

  • ENTRETIEN

    Hubert Védrine : le régime d’Assad "va finir par tomber"

    En savoir plus

  • SYRIE

    Les "Amis de la Syrie" reconnaissent l'opposition comme seule représentante du peuple syrien

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)