Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • En direct : 51 Français à bord du vol AH5017 d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

Afrique

Le gendre de Ben Ali, Sakhr el-Matri, interpellé aux Seychelles

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/12/2012

Sakhr el-Matri, l'un des gendres de l'ancien président tunisien Ben Ali, a été interpellé aux Seychelles. La Tunisie, où il a été condamné par contumace dans des affaires de corruption, a demandé son extradition.

Sakhr El Matri, l'un des gendres du président tunisien déchu Zine El Abidine Ben Ali, a été interpellé aux Seychelles, ont annoncé vendredi les autorités tunisiennes qui veulent obtenir son extradition.

Poursuivi et condamné par contumace par la justice de son pays dans des affaires de corruption, il avait fui la Tunisie peu avant la chute du régime en janvier 2011. Il s'était réfugié au Qatar mais les autorités de ce pays ont annoncé l'avoir expulsé en septembre dernier.

"Sakhr El Matri se trouve actuellement aux Seychelles, après avoir quitté le Qatar. Les autorités seychelloises ont ouvert une enquête parce qu'il fait l'objet d'un mandat d'amener international et parce que son passeport a expiré", a déclaré le ministre de la Justice, Noureddine Bhiri, lors d'un colloque sur la récupération des avoirs détournés de la famille de l'ancien président Ben Ali.

"Les autorités tunisiennes feront tout pour obtenir l'extradition de Sakhr El Matri", a-t-il ajouté.

Le porte-parole du ministère, Fadhel Saïhi, a précisé sur radio Mosaïque FM que le gendre de Ben Ali avait été interpellé au moment où il tentait d'entrer aux Seychelles avec un passeport diplomatique périmé.

Il est actuellement interrogé par la police de ce pays, a-t-il ajouté.

L'ancien couple présidentiel tunisien et leurs proches ont séjourné discrètement aux Seychelles pour des vacances avant la révolte populaire de décembre 2010-janvier 2011.

Sakhr El Matri, 31 ans, était qualifié de gendre préféré de l'ancien couple présidentiel tunisien et présenté comme un dauphin potentiel de Ben Ali avant le soulèvement populaire.

Il avait fui la Tunisie avec son épouse Nesrine, la fille aînée de Ben Ali. Aucune information n'a été communiquée sur le sort de cette dernière.

Les autorités du Qatar avaient annoncé l'expulsion de M. El Matri en septembre peu avant le départ du président tunisien Moncef Marzouki pour Doha, où il a assisté à une conférence sur la restitution des biens spoliés dans les pays du Printemps arabe.

Patron de Princess Holding, Sakhr El Matri était un homme d'affaires actif dans tous les secteurs économiques. Ses avoirs ont été confisqués ou placés sous administration de l'Etat.

L'Etat tunisien a annoncé en juillet dernier la cession de ses parts saisies dans le capital de l'opérateur "Tunisiana" détenu à 75% par Qatar Telecom, et dans la société "Ennakl Automobiles" concessionnaire de Volkswagen notamment.

La Tunisie réclame aux pays qui accueillent des proches de l'ancien président de les livrer à la justice de leur pays et de restituer leurs avoirs détournés.

Tunis a plusieurs fois demandé en vain l'explusion de Zine El Abidine, réfugié en Arabie Saoudite avec son épouse Leila Trabelsi, depuis leur fuite le 14 janvier 2011.

L'ex-président a été condamné dans plusieurs affaires notamment à la réclusion à perpétuité pour complicité de meurtres de manifestants lors du soulèvement qui l'a chassé du pouvoir.


AFP

Première publication : 14/12/2012

  • TUNISIE

    Ben Ali de nouveau condamné à perpétuité

    En savoir plus

  • TUNISIE

    Ben Ali serait prêt à renoncer à ses avoirs en Suisse au profit de la Tunisie

    En savoir plus

  • TUNISIE

    La révolution tunisienne selon Leïla Trabelsi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)