Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

L'Italie entre dans une zone d'incertitude

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'échec de Renzi: avoir sous-estimé la brutalité sociale de sa politique"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La "castritude" selon Ségolène Royal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Pierre Conesa : "L’Arabie saoudite a une diplomatie à deux facettes"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

"La Turquie ne peut pas se passer de l'Europe"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : les populistes s'enracinent

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Brexit : bras de fer entre le gouvernement et la Haute Cour

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Présidentielle-2017 : Macron fait cavalier seul

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : le président sortant Yahya Jammeh reconnaît sa défaite

En savoir plus

Moyen-orient

Washington va déployer des missiles Patriot à la frontière syro-turque

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/12/2012

Les États-Unis ont ordonné le déploiement de 400 soldats et de deux batteries de missiles Patriot en Turquie pour protéger le pays d'éventuels tirs de missiles venant de Syrie. Une décision prise en coordination avec l'Otan.

Les Etats-Unis vont déployer deux batteries de missiles Patriot et 400 soldats en Turquie, dans le cadre de l'Otan, pour renforcer les défenses de l'allié turc alors que la guerre civile dans la Syrie voisine se fait de plus en plus violente, a indiqué un responsable turc.

L'ordre officiel pour ce déploiement a été signé par le secrétaire américain à la Défense Leon Panetta avant que son avion n'atterrisse vendredi sur la base d'Incirlik, dans le sud de la Turquie, a indiqué son porte-parole George Little à des journalistes qui l'accompagnent.

"Le secrétaire a signé un ordre alors que nous étions en route pour la Turquie qui envisage le déploiement de deux batteries de missiles Patriot et de 400 militaires pour les soutenir en Turquie", a souligné le porte-parole qui a ajouté que l'opération sera effectuée "dans les prochaines semaines".

La Turquie "est un proche allié" et l'administration américaine est prête, dans le contexte de l'Otan, à contribuer à sa défense, a continué M. Little.

AFP

 

Première publication : 14/12/2012

  • ÉTATS-UNIS - SYRIE

    Washington reconnaît la Coalition de l'opposition syrienne

    En savoir plus

  • SYRIE

    Les "Amis de la Syrie" reconnaissent l'opposition comme seule représentante du peuple syrien

    En savoir plus

  • SYRIE

    Les Amis du peuple syrien veulent porter leurs efforts sur la politique et l'humanitaire

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)