Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste visant la Commission européenne

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski se dit disposé à gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Amériques

Hillary Clinton victime d'un malaise

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/12/2012

Souffrant d'un virus gastrique, la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a eu une commission cérébrale après s'être évanouie. Elle se repose chez elle, selon son porte-parole.

La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton, qui souffre d'un virus gastrique, a été victime d'une commotion cérébrale après s'être évanouie, a annoncé samedi un porte-parole précisant qu'elle récupérait actuellement chez elle.

Mme Clinton "s'est déshydratée et s'est évanouie, subissant une commotion cérébrale", a indiqué Philippe Reines dans un communiqué.

"Elle récupère chez elle et elle sera suivie régulièrement par ses médecins. Suivant leurs recommandations, elle continuera à travailler de chez elle la semaine prochaine en restant en contact régulier avec le département d'Etat et d'autres responsables", ajoute le texte.

"Elle espère être de retour au travail rapidement", précise le porte-parole.

En début de semaine, la chef de la diplomatie américaine avait annulé, en raison d'un "méchant virus gastrique", un voyage prévu au Maroc puis en Tunisie et à Abou Dhabi.

Mme Clinton, âgée de 65 ans, voyage en moyenne deux fois par mois pour des déplacements de plusieurs jours aux quatre coins de la planète. Elle doit quitter son poste en janvier, après quatre années à la tête du premier réseau diplomatique de la planète au service du président Barack Obama.

Compte tenu de sa très grande popularité internationale et aux Etats-Unis, la presse américaine spécule régulièrement sur sa candidature pour la présidentielle de 2016. Mais l'épouse de l'ancien président Bill Clinton assure qu'elle aspire à "arrêter la politique" et à retrouver une "vie privée".

AFP

Première publication : 15/12/2012

  • ÉTATS-UNIS

    Hillary Clinton annule sa tournée au Maghreb pour des raisons de santé

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    La délicate succession d'Hillary Clinton au secrétariat d'État américain

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)