Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

REPORTERS

L’Écosse va-t-elle filer à l'anglaise ?

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

DÉBAT

Lutte contre les jihadistes : faut-il s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

  • Ebola : la Française contaminée bientôt rapatriée à Paris

    En savoir plus

  • L'Australie déjoue des meurtres projetés par l'État islamique

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Air France : les pilotes maintiennent la pression au 4e jour de grève

    En savoir plus

  • Ajax - PSG : Lucas reconnaît avoir fait "une erreur"

    En savoir plus

  • Vidéo : à la rencontre des réfugiés syriens exilés en Turquie

    En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : la presse britannique veut sauver l'Union

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

Amériques

Le tueur présumé de Newtown, "un garçon timide et intelligent"

© AFP

Vidéo par Emmanuel SAINT-MARTIN

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/12/2012

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'auteur présumé de la tuerie de Newtown serait un jeune homme de 20 ans nommé Adam Lanza. Décrit comme très intelligent par son entourage, il aurait aussi souffert d'un trouble de la personnalité.

La police n’a pas encore officiellement confirmé son identité, mais selon les médias américains, le tueur présumé de l’école primaire de Sandy Hook à Newton dans le Connecticut serait Adam Lanza.

Le jeune homme de 20 ans aurait d’abord abattu sa mère vendredi matin dans la

Le tireur est "entré de force" dans l'école, selon la police de Newtown


L'auteur de la tuerie de Newtown (Etats-Unis) est "entré de force" dans l'école Sandy Hook vendredi, où 26 personnes dont 20 enfants ont été tuées, a affirmé samedi le porte-parole de la police, le lieutenant Paul Vance, lors d'une conférence de presse.

La police n'a pas confirmé publiquement à ce stade l'identité du tireur, présenté par les médias américains comme étant Adam Lanza, 20 ans, mais toutes les victimes de la tuerie ont été identifiées, a ajouté le lieutenant Vance.

Source AFP

maison familiale. Selon le "New York Times", il se serait ensuite rendu dans l’établissement scolaire qu’il avait par le passé fréquenté, vêtu d'une tenue militaire et d'un gilet pare-balles, et portant deux pistolets, un Sig Sauer et un Glock, ainsi qu'une mitraillette semi-automatique. C'est là qu'il aurait ouvert le feu, tuant 20 enfants de cinq à dix ans et six adultes, avant de se suicider.

Selon son grand frère âgé de 24 ans, Ryan Lanza, qui a dans un premier temps été suspecté de la tuerie, Adam souffrirait "d’un trouble de la personnalité" et serait autiste. Interrogé par la police, Ryan, qui vit dans le New Jersey, a expliqué qu’il n’avait pas vu son frère depuis 2010, mais qu’il se souvenait de lui comme étant un "intello renfermé".

Un garçon sans histoires

Des anciens camarades de classe d’Adam ont confirmé cette personnalité, le décrivant comme un garçon timide et d’une intelligence rare. Selon Tim Arnone qui l’a connu à l’école Sandy Hook, Il se distinguait des autres élèves par son style vestimentaire plus strict. Les deux élèves fréquentaient alors le club audiovisuel et passaient beaucoup de temps à jouer aux jeux vidéo dans la salle de télévision de l’établissement. "C’était assurément le club le plus ringard de l’école", a raconté Tim Arnone à l’agence Reuters.

Un autre camarade, qui a préféré garder l’anonymat, dit avoir rencontré Adam à l’antenne locale des scouts. D’après lui, il n’avait pas beaucoup d’amis : "C’était un garçon très calme. Je me souviens que j’étais son seul ami en primaire. Il a toujours été un enfant vraiment gentil, très poli".

Une photo du tueur présumé, Adam Lanza, selon ABC

Une mère collectionneuse d’armes

Adam vivait seul avec sa mère, Nancy, dans un quartier résidentiel et sans histoire, depuis le divorce de ses parents en 2008. Contacté par l’agence Associated Press, sa tante Marsha a déclaré que son neveu était élevé avec amour et que ses parents, issus d’un milieu assez aisé, n’auraient pas hésité à le faire soigner s’il avait eu problèmes mentaux. "Nancy n’était pas du genre à nier la réalité", a-t-elle expliqué.

Le voisinage de la famille ne s’est jamais plaint de leur comportement. "Elle était une femme vraiment sympathique. Elle était comme tout le monde dans le quartier, une femme normale", a témoigné, Rhonda Cullens, une habitante de Newtown.
Selon Dan Holmes, leur paysagiste, qui avait installé la semaine dernière leur décoration de Noël, Nancy était aussi très "charmante". D’après lui, la mère d’Adam était toutefois collectionneuse d’armes à feu : "Elle disait qu’elle allait souvent s’exercer au tir avec ses enfants".

Un autre voisin, proche de la famille, ne s’attendait pas non plus à une telle tragédie. Il note toutefois que les deux frères avaient été très marqués par le divorce de leurs parents. "Les petits semblaient vraiment déprimé", a décrit Ryan Kraft.

La communauté de Newtown bouleversée après le drame

Témoignage après témoignage, les enquêteurs essayent de dresser le portrait du tueur présumé. Le jeune homme n’a laissé aucun message, ni vidéo pour expliquer son geste. Il ne disposait d’ailleurs d’aucun compte Facebook ou de page Internet.
Sans emploi connu, le jeune homme n’avait également aucun antécédent judiciaire.

Avec dépêches

Première publication : 15/12/2012

  • ÉTATS-UNIS

    Les États-Unis sous le choc après la tuerie de l'école de Newtown

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Les opposants au port d'arme se mobilisent après la tuerie de Newtown

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Obama exprime sa vive émotion après la tuerie de Newtown

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)