Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Statut de Jérusalem : l'onde de choc mondiale (partie 1)

En savoir plus

TECH 24

Fintech : les utilisateurs au pouvoir

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La tech peut-elle sauver la planète ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taro Kono, MAE du Japon : "Nous ne souhaitons pas le dialogue pour le dialogue" avec Pyongyang

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La ligne des Hirondelles : un train de légende à l'assaut du Jura

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"One Planet Summit" : la bataille est-elle perdue ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Etranger résident" : Marin Karmitz dévoile sa collection de photographies

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Mademoiselle K

En savoir plus

#ActuElles

Le sexisme passe à table : l’asservissement des femmes par la nourriture

En savoir plus

Moyen-orient

Les djihadistes d'al-Nosra tentent de mobiliser la population d'Alep

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/12/2012

Placé par les États-Unis sur la liste des organisations terroristes étrangères, le Front al-Nosra compte de nombreux partisans à Alep. Une partie de la ville soutient cette organisation dans sa lutte contre le régime de Bachar al-Assad.

Le 11 décembre, les États-Unis ont décidé d'inscrire le Front al-Nosra sur la liste des organisations terroristes étrangères. Ce groupe de djihadistes, qui combat en Syrie pour renverser le régime de Bachar al-Assad, est accusé d'être affilié à Al-Qaïda.

Mais à Alep, cette décision américaine est contestée. Les membres du Front al-Nosra sont en effet respectés par une partie de la population qui apprécie leur abnégation au combat et leur aide aux civils. Nos envoyés spéciaux ont rencontré des partisans de ces djihadistes. 

Première publication : 16/12/2012

  • SYRIE

    Selon l'Otan, des Scud syriens sont tombés près de la frontière turque

    En savoir plus

  • SYRIE

    Pour Moscou, Assad perd "de plus en plus" le contrôle du pays

    En savoir plus

  • ENTRETIEN

    Hubert Védrine : le régime d’Assad "va finir par tomber"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)